En vedetteLe SARA-2017 se penche sur la « transformation de l’économie agricole face au changement…

En vedette

Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan SARA 2017
17 Nov

Le SARA-2017 se penche sur la « transformation de l’économie agricole face au changement climatique »

Abidjan- La 4ème édition du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA 2017) s’est ouverte, vendredi, dans le but d’examiner, jusqu’au 26 novembre, les mécanismes de la « transformation structurelle de l’économie agricole face au changement climatique ».

Lors de la cérémonie officielle de lancement, le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a indiqué que le SARA-2017, qui se veut une vitrine agricole de l’Afrique de l’Ouest, vise à promouvoir la grande famille de la sphère agricole (agriculture, élevage, pêche, agro-industrie, foresterie, agroforesterie).

L’objectif du SARA 2017 est également d’offrir à l’ensemble des acteurs du monde agricole et au grand public une plateforme de rencontres et d’échanges en vue de doper les investissements visant à soutenir la croissance agricole face au changement climatique.

Le Salon se décline en plusieurs expositions de produits agricoles (matières premières et produits finis), d’élevage et de machines agricoles ainsi qu’en plusieurs activités connexes (conférences thématiques, rencontres B to B…).

Neuf pôles thématiques ont été ainsi mis en place, en l’occurrence « Régions et Districts », « Institutionnels et Sponsors », « International », « Produits », « Innovation », « Agrofournitures (intrants et petit matériel agricole) », « Nature, Vie, forêts et environnement », « Machinisme (exposition et concours) », « Elevage (concours des animaux, spectacles équins…) ».

Après deux premières éditions, tenues successivement en 1997 et 1999, le SARA a connu une interruption de 16 ans avant de reprendre en 2015. La dernière édition a mobilisé 3.253 exposants et attiré 212.697 visiteurs. Elle a également enregistré la participation de 6.081 professionnels non exposants et d’officiels en provenance de 18 pays d’Afrique et du reste du monde.

Voir Aussi