En vedetteTaroudant: 1er festival des plantes médicinales et aromatiques

En vedette

A student holds a plant during a national campaign for the reforestation of El Salvador, at ecology park Walter Deininger in La Libertad, 34 km south of San Salvador, on June 5, 2017.
Central American countries with the support of Germany are working in the restoration of 7.9 million hectares of forests in order to mitigate the accelerated deterioration caused by fire, timber smuggling and climate change. / AFP PHOTO / Oscar RIVERA / TO GO WITH AFP STORY BY CARLOS MARIO MARQUEZ
29 Nov

Taroudant: 1er festival des plantes médicinales et aromatiques

Taroudant – La province de Taroudant a vécu aux rythmes de la première édition de son festival des plantes médicinales et aromatiques qui s’achève ce mercredi.

Cette manifestation est organisée dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement durable (INDH) avec l’objectif d’assurer une meilleure mise en valeur des potentialités locales et de favoriser l’émergence d’un environnement porteur de croissance économique.

Dans la commune de Talgjount, le gouverneur de la province, Lahoucine Amzal, a donné le coup d’envoi des activités programmées dans le cadre de ce festival, de même qu’il s’est enquis de l’avancée de plusieurs projets de lutte contre la pauvreté en milieu rural, en cours de réalisation avec un montant de 2,78 MDH, financés dans le cadre de l’INDH.

Le coup d’envoi a été également donné à des projets portant sur l’approvisionnement en eau potable de plusieurs douars, la réalisation d’une route rurale, d’un pont sur l’oued Talgjount, la construction d’un collège à la commune Frija, ainsi qu’à l’inauguration d’un lycée à Tanzert, d’une Dar Talbi et Taliba outre un projet d’assainissement liquide.

Outre la mise en valeur des plantes médicinales et aromatiques, la dynamique de l’INDH a également profité a plusieurs autres filières au niveau de la province de Taroudant, à l’image de la figue de barbarie, l’ail, le henné, l’argent et l’amande.

Voir Aussi