ActualitésUSA: Les journées extrêmement chaudes pourrait plus que doubler

Actualités

epa07725750 A child plays in a fountain to keep cool on the Georgetown Waterfront in Washington, DC, USA, 18 July 2019. An 'Excessive Heat Watch' has been issued for the Washington, DC area through 21 July by the National Weather Service, with heat index values of up to 110 Fahrenheit (43.33 Celsius).  EPA-EFE/ERIK S. LESSER
19 Juil

USA: Les journées extrêmement chaudes pourrait plus que doubler

Washington – Le nombre de journées extrêmement chaudes aux États-Unis pourrait plus que doubler, indique une étude et un rapport de l’Union of Concerned Scientists.

Au milieu du siècle, en moyenne 36 jours par an pourrait avoir une température atteignant 37,7 ° C ou plus. Vers la fin du siècle, 54 jours par an auraient autant de chaleur, ont relevé les chercheurs dans un article publié cette semaine sur le site de ce groupe de défense de la science climatique.

Ces nouvelles données interviennent alors qu’une vague de chaleur accablante se propage sur les deux tiers de l’est des États-Unis et que des alertes et des avis concernant la canicule sont diffusés dans près de la moitié des États américains.

Selon le Service météorologique national, l’indice de chaleur (ou la chaleur ressentie par la température de l’air et l’humidité combinée) atteindra jusqu’à 43 ° C à certains endroits.

Le rapport du groupe « montre un avenir plus chaud qui est difficile à imaginer aujourd’hui », a déclaré Kristina Dahl, co-auteur de cette étude.

« Presque partout, les gens connaîtront plus de jours de chaleur dangereuse même au cours des prochaines décennies », a-t-ekke ajouté

Les données montrent ce qui se passerait avec les politiques climatiques actuelles. Les réductions mondiales des émissions de gaz à effet de serre provenant des centrales électriques, des voitures et d’autres activités humaines empêcheraient les étés de devenir aussi chauds, estiment les chercheurs.

Voir Aussi