ActualitésArgentine : Une campagne nationale pour la plantation d’un million d’arbres au sein des…

Actualités

06 Juin

Argentine : Une campagne nationale pour la plantation d’un million d’arbres au sein des établissements scolaires

Buenos Aires – A l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement, célébrée chaque 5 juin, le ministère de l’Environnement et du Développement durable a lancé, lundi, une campagne nationale pour la plantation d’un million d’arbres au sein des établissements scolaires dans l’ensemble du pays.

Cette initiative, fruit d’une coopération entre le ministère et les provinces, vise à renforcer la conscience environnementale des élèves et étudiants en consacrant les bonnes pratiques à même d’aider à lutter contre les Gas à effet de serre (GES).

L’Organisation des Nations Unies, consciente que la protection et l’amélioration de l’environnement est une question d’importance majeure qui affecte le bien-être des populations et le développement économique à travers le monde, a désigné le 5 juin comme Journée mondiale de l’environnement.

Depuis son lancement en 1974, cette journée est devenue une plate-forme mondiale de sensibilisation du public largement célébrée dans le monde entier.

==================================

Voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud pour la journée du mardi 6 juin:

L’Argentine a commencé à importer du gaz naturel chilien depuis vendredi dernier pour les trois mois à venir afin de palier à l’insuffisance des importations boliviennes lors de cette période hivernale de forte demande.

L’Argentine importera environ 3 millions de m3 de gaz chilien entre les mois de juin et août prochain afin de satisfaire la forte demande en hiver.

Buenos Aires avait déjà exporté du gaz naturel vers le Chili entre 1988 et 2004 avant de suspendre ses exportations suite aux faibles productions.

Brésil:

Le Brésil a augmenté de plus de 282.000 ha la superficie des aires protégées localisées dans le Cerrado, une région de savane d’Amérique du Sud, en forêt Atlantique, en Amazonie et dans la zone marine côtière suite à l’extension des superficies de trois unités de conservation, a indiqué le ministère brésilien de l’environnement.

Le décret d’extension du Parc national Chapada dos Veadeiros (Goiás), de la station écologique Taim (Rio Grande do Sul) et de la réserve Union biologique (Rio de Janeiro) a été signé, lundi, par le président Michel Temer à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement.

A l’heure actuelle, le Brésil compte plus de 79 millions d’hectares de zones de conservation soit près de 10% de l’ensemble du territoire national.

================================

Le ministère de l’énergie et des mines s’est doté lundi d’une voiture électrique en vue de signifier l’intérêt qu’accorde le Brésil à la promotion des énergies renouvelables.

Le véhicule, reçu lundi, servira de voiture officielle du ministre de l’énergie et des mines, Fernando Coelho.

« Cette ouverture renforce les efforts déployés par le ministère pour atteindre l’engagement du Brésil à porter à 23 pc la part des énergies renouvelables dans la matrice énergétique d’ici 2030 », a déclaré le ministre à l’occasion de la livraison du véhicule.

============================

Chili :

Les entreprises chiliennes prennent en charge le financement de la revalorisation de leurs déchets avec pour objectifs de recycler d’ici cinq ans 30% des résidus du pays.

Avec l’adoption de la loi de stimulation au recyclage, le Chili est le premier pays d’Amérique latine à contraindre légalement les producteurs et importateurs à collecter et revaloriser eux-mêmes les déchets générés par leurs produits.

Le défi est de taille pour ce pays qui produit 7 millions de tonnes de déchets domestiques chaque année et n’en recycle que 10%. Les 90% restants sont directement enterrés dans les décharges. Grâce à la nouvelle loi, le gouvernement espère atteindre un taux de recyclage de 30% d’ici cinq ans et créer une industrie du traitement des déchets.

La nouvelle norme oblige spécifiquement les producteurs et importateurs d’huiles lubrifiantes, d’appareils électriques et électroniques, de batteries, de piles, de bouteilles et emballages et de pneumatiques à récupérer et recycler une certaine proportion de leurs produits désuets et de leurs déchets qui sera fixée annuellement par le ministère de l’Environnement.

=================================

En marge de la visite d’Etat de la Présidente du Chili Michelle Bachelet au Canada et en célébration du 20è anniversaire de l’Accord de coopération environnementale entre le Chili et le Canada (ACECC ), les ministres de l’environnement des deux pays, Mme Catherine McKenna et Marcelo Mena, ont réaffirmé lundi des engagements et des actions communes pour le développement durable, la lutte contre les changements climatiques et la protection du patrimoine naturel pour les générations futures.

Depuis le début de l’Accord de coopération environnementale entre le Canada et le Chili, il y a 20 ans, les deux pays peuvent ensemble renforcer le droit de l’environnement, l’échange des connaissances dans les domaines scientifiques et techniques pour conserver et protéger les espèces d’oiseaux migrateurs ainsi que le partage et la réalisation de recherches environnementales commune.

Le Canada et le Chili partagent une vision commune d’un avenir prospère et durable adapté aux changements climatiques. Les deux ministères continuent de travailler sur la Coalition pour le climat et l’air pur (CCAC), la seule initiative mondiale qui rassemble les gouvernements, la société civile et le secteur privé pour réduire les polluants climatiques de courte durée (SLCP, pour son sigle en anglais

Voir Aussi