ActualitésColombie: 10.000 militaires seront affectés à la protection de l’environnement

Actualités

08 Mai

Colombie: 10.000 militaires seront affectés à la protection de l’environnement

Bogotá – Un total de 10.000 militaires seront affectés la protection de l’environnement et de la biodiversité en Colombie, a annoncé, mercredi, un commandant des Forces armées du pays sud-américain, le général Nicacio Martínez.

Cette décision intervient à l’initiative du président colombien, Iván Duque, compte tenu de l’importance qu’accorde son gouvernement aux questions de l’environnement, a ajouté le général Martinez lors d’une conférence de presse à Bogotá.

« Nous allons affecter (…) 10% de nos troupes à la protection de l’environnement et de ses ressources », a déclaré le général, rappelant que la Colombie est « le deuxième pays le plus biodiversifié au monde et le quatrième en termes de réserves en eau ».

Le général colombien a précisé que les 10.000 soldats qui seront mobilisés pour cette opération font principalement partie des 10 bataillons de haute montagne, des cinq bataillons de la jungle et de la brigade de lutte contre le trafic de drogue, dédiés « exclusivement à la lutte contre les cultures illicites ».

Il a expliqué que les militaires seront déployés dans les « points critiques » tels que la Sierra Nevada de Santa Marta, sur la côte atlantique, qui recèle une grande richesse naturelle.

Il a, dans ce sens, estimé « important » de préserver la richesse de la Colombie en matière environnementale, précisant que les instructions du président seront strictement appliquées.

Pour lutter contre la déforestation, le gouvernement colombien a récemment lancé l’ »Opération Artemisa » pour la protection des parcs naturels du pays avec la participation des forces armées, de la police, du parquet et l’accompagnement du ministère de l’Environnement.

M. Duque avait indiqué, mardi, lors de son intervention à la quatrième réunion mondiale annuelle de l’Alliance pour les forêts tropicales (TFA), qui prend fin mercredi à Bogotá, que la Colombie a perdu annuellement au cours des dix dernières années environ 200.000 hectares de forêts et de forêts tropicales humides.

Selon les médias locaux, l’Amazonie est l’une des régions les plus touchées avec un taux de 75% de déforestation au niveau national.

Voir Aussi