ActualitésLa COP22 a été la première à accueillir un événement dédié aux océans (M. Akhannouch)

Actualités

06 Juin

La COP22 a été la première à accueillir un événement dédié aux océans (M. Akhannouch)

New York – La COP22, organisée et présidée par le Maroc depuis novembre 2016, et qui a bénéficié du Haut et Fort engagement de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été la première à accueillir un événement dédié aux océans dans la zone onusienne, a souligné, mardi à New York, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

La Journée des océans, dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par Son Altesse Royale Lalla Hassna en présence d’importantes personnalités, a été marquée par une « réelle mobilisation et un engagement politique fort en faveur de la préservation des océans et leur durabilité », a indiqué M. Akhannouch devant le conférence de l’Onu sur les Océans, qui se poursuit jusqu’au 9 juin au siège de l’Onu, avec la participation de plus de 120 pays.

M. Akhannouch s’est félicité que la COP22 a été “unanimement saluée et considérée comme un grand succès sur tous les plans”.

Cette COP, qui est celle de l’action, a permis de repositionner les pays africains et insulaires, et de manière générale, les pays en développement au centre du débat sur le climat, s’est félicité le ministre.

La COP22 a également été l’occasion pour le Maroc d’exprimer son dynamisme et son engagement pour l’action en faveur du développement durable des océans à travers la présentation de l’initiative “ceinture bleue”, a rappelé M. Akhannouch.

Cette initiative, a-t-il expliqué, vise à appuyer l’émergence des systèmes intégrés d’observation côtière et favoriser leur intégration au niveau mondial, encourager les actions pour la pêche durable sur l’ensemble de la chaine de valeur, afin de lutter contre l’augmentation de la température des océans et favoriser le développement d’une aquaculture durable et en particulier de l’algoculture.

L’initiative ceinture bleue, a-t-il fait observer, s’inscrit dans le cadre de l’agenda de l’action de la Convention des Nations Unis pour le Changement Climatiques.

Par ailleurs, M. Akhannouch a rappelé que peu avant la COP22, le Maroc a “donné un signal fort en faveur de la protection des milieux marins et terrestres des facteurs de pollution majeurs” avec l’interdiction de la fabrication et la commercialisation des sacs plastiques.

La Conférence des Nations Unies de haut niveau pour soutenir la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable 14 se veut un changeur de jeu pour inverser le déclin de la santé de notre océan pour les gens, la planète et la prospérité. Elle est axée sur des solutions avec l’engagement de toutes les parties prenantes.

Sur instruction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc participe à cette conférence avec une délégation conduite par M. Aziz Akhannouch, et composée de MM. Salaheddine Mezouar, président de la COP22 et Omar Hilale, Représentant permanent du Maroc auprès de l’Onu.

AR-FF.

UK.

Voir Aussi