ActualitésLe groupe du G-7 voudrait éliminer progressivement l’énergie produite à partir du charbon

Actualités

28 Mai

Le groupe du G-7 voudrait éliminer progressivement l’énergie produite à partir du charbon

Washington – Le groupe de grandes puissances économiques du G-7, dont les États-Unis, a déclaré vendredi qu’il accepterait d’éliminer progressivement l’énergie produite à partir du charbon, un facteur important du changement climatique.

Les ministres de l’environnement du G-7 ont affirmé vendredi dans une déclaration commune qu’ils accepteraient d’éliminer progressivement, « à terme », l’énergie produite par les centrales au charbon “inefficaces”.

Ce terme désigne les méthodes de production d’électricité qui ne font pas appel à des technologies permettant de capter les émissions responsables du réchauffement climatique.

Le G-7 est composé des États-Unis, du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni.

Le Japon devrait être particulièrement touché par cet engagement, car le pays tirait 32 % de son électricité du charbon en 2019. Le charbon représente près de 22 % de la production d’électricité aux États-Unis.

Dans leur déclaration, les pays du G-7 se sont également engagés à ce que « les secteurs de l’électricité soient majoritairement décarbonés d’ici 2035 ».

Bien qu’une évolution des grandes économies vers une énergie essentiellement décarbonée permettrait de réduire considérablement les émissions responsables du réchauffement de la planète, cet objectif est moins ambitieux que celui que s’est fixé l’administration Biden, à savoir parvenir à une énergie zéro carbone à cette date.

Voir Aussi