ActualitésLes préparatifs pour la COP22 vont bon train et honorent les engagements du Maroc (M. LHafi)

Actualités

05 Oct

Les préparatifs pour la COP22 vont bon train et honorent les engagements du Maroc (M. LHafi)

Rabat, 05/10/2016 (MAP), Les préparatifs pour la COP22, prévue en novembre prochain à Marrakech, vont bon train et honorent les engagements pris par le Maroc pour accueillir cette manifestation écologique, a fait savoir, lundi à Rabat, le Haut commissaire aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, commissaire général de la COP22, Abdeladim Lhafi.
Présentant un exposé lors d’une réunion d’information entre le commissariat de la COP22, la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatique (CNUCC) et les missions diplomatiques accréditées à Rabat, M. Lhafi a indiqué que les préparatifs pour la COP22 répondent aux engagements du Maroc en matière de neutralité climatique, ainsi qu’en ce qui concerne l’aménagement des locaux, les équipements, les services publics, la couverture médicale, l’hébergement et la sécurité.
Pour ce qui est de la neutralité climatique, M. Lhafi a rassuré que l’estimation et la réduction des émissions des gaz à effet de serres associés à la tenue de la Conférence sont conformes aux normes internationales reconnues. Concernant l’aménagement des locaux, M. Lhafi a précisé que plusieurs bureaux de travail ont été aménagés et équipés de services nécessaires pour assurer le bon déroulement des réunions de la COP22.
S’agissant de la couverture médicale et sanitaire, le commissaire de la COP22 fait savoir que le Comité prévoit la mise en place des installations médicales adéquates avec un personnel qualifié pour les premiers soins et les cas d’urgence au sein de la Conférence, tout en assurant un accès immédiat aux hôpitaux et aux services hospitaliers.Coté hébergement, le Comité prévoit des logements adéquats dans des hôtels ou des résidences à des tarifs commerciaux étudiés, tout en garantissant un transport public ou privé adéquat depuis et vers le site de la conférence, et les principaux hôtels et aéroports, a-t-il assuré.
Pour le volet sécuritaire, le comité veillera en étroite coordination avec le secrétariat des Nations unies à la protection et à la sécurité pour assurer le déroulement des travaux de la conférence dans les meilleures conditions, à travers un plan de sécurité complet basé sur l’évaluation de la sécurité des Nations Unies de la Conférence, sur lequel toutes les tâches relatives à la sécurité seront exécutées.Le commissaire de la COP22 a confirmé en outre l’engagement du Comité à assurer une parfaite communication et une bonne couverture médiatique de l’événement, à travers les médias et les ONG, outre la mise en place de personnel de liaison et de personnel technique local pour intervenir, en cas de besoin, et qui seront disponibles pendant toute la durée de la Conférence.M. Lhafi n’a pas manqué de souligner que les représentants des États observateurs et des institutions spécialisées de l’ONU bénéficient des privilèges et immunités prévus par la Convention générale, précisant que le droit d’entrée et de sortie du Maroc (Visas et permis d’entrée) sont à accorder à toutes les personnes exerçant des fonctions en rapport avec les réunions de la Conférence.Il a rappelé en outre que cette grande manifestation écologique se tiendra à Bab Ighli, un site stratégique placé dans une zone d’hébergement de 25 hectares, bien situé par rapport aux structures principales de la ville, à savoir l’aéroport de Marrakech Ménara, la gare ferroviaire et la mosquée Koutoubia.
Ce site est composé en deux parties, à savoir la zone bleue, d’une superficie de 160.000 m2, placée sous la responsabilité des Nations unies et accessible aux personnes accréditées, et la zone verte couvrant une superficie de 27.000 m2, qui contient des espaces pour la société civile et les entreprises privées; et un espace pour l’innovation.
Pour sa part, le responsable des relations avec le gouvernement, du financement et des délégués au secrétariat de la COP auprès de la (CNUCC) Horacio Peluffo, a exposé tous les aspects liés à la zone bleue, relatifs aux réunions de pré-sessions et lieux des conférences, aux scénarios et aperçus des sessions ainsi que les informations relatives à la participation, la nomination, l’enregistrement et l’accréditation, les Side events, les expositions et les moyens de gestion de la sécurité au niveau de cette zone.
M. Horacio a relevé, par ailleurs, que les réunions de pré-session pour les pays moins développés (LDCS), les petits États insulaires en développement (PEID) et les délégations africaines auront lieu au Palais des Congrès, tandis que les réunions de pré-sessions des groupe des 77 avec la Chine auront lieu à Bab Ighli.
Les forces de sécurité marocaines prendront en charge la sécurité au sein de la ville et dans les importants sites comme l’aéroport, les hôtels, les routes et les périmètres extérieurs de la salle de conférence, tandis que l’ensemble du personnel entrant dans la salle de conférence sera projeté sous la supervision des services de sécurité des Nations Unies (UNDSS), a-t-il ajouté.
Cette réunion qui s’inscrit dans le cadre des préparatifs pour la conférence des Parties sur les changements climatiques (COP22), qui aura lieu du 07 au 18 novembre à Marrakech, vient au lendemain de l’approbation par le Parlement européen de l’accord de Paris, ouvrant ainsi la voie à son entrée en vigueur imminente.
Après les Etats-Unis, la Chine et l’Inde, principaux pollueurs de la planète, l’Union européenne va pouvoir notifier sa ratification à l’ONU dans les prochains jours, en même temps que les pays européens qui auront finalisé d’ici là leurs ratifications nationales.COUV.

Voir Aussi