ActualitésLa pression démographique menace les forêts Burkinabées

Actualités

Journée
08 Mai

La pression démographique menace les forêts Burkinabées

Ouagadougou – Au Burkina Faso, les forêts classées font l’objet de toutes formes de menace, en raison de la pression démographique. La dernière en date est la forêt classée de Kua, située à l’entrée de Bobo-Dioulasso (2è ville du pays).

La forêt classée de Kua a une superficie de 350 hectares et avait été classée en avril 1936 par l’administration coloniale. Cette niche écologique joue un rôle important dans l’écosystème de la cité de Sya. En plus de réguler le climat, la forêt compte des centaines d’espèces herbacées et ligneuses.

En outre, la forêt offre un grand service écosystémique spécifique, car en son sein, se trouvent quatre sources d’eau, dont trois sont malheureusement menacées de disparition, selon le syndicat national burkinabè des travailleurs de l’environnement.

A noter que le domaine forestier de l’Etat burkinabè couvre une superficie totale estimée à 3,9 millions d’hectares (77 aires classées, dont 65 forêts classées), soit 14% de la superficie du territoire national, alors qu’elle était de 15 millions d’hectares en 1978.

Voir Aussi