ActualitésUn quart des Britanniques seraient végétariens d’ici cinq ans

Actualités

Niger
20 Mai

Un quart des Britanniques seraient végétariens d’ici cinq ans

Londres- Un quart des Britanniques seraient vraisemblablement végétariens ou flexitariens (semi-végétariens) d’ici cinq ans, ce qui poussera les consommateurs vers de nouvelles tendances alimentaires telles que le lait d’algues ou la viande cultivée en laboratoire comme alternatives aux protéines animales et aux produits laitiers.

Ces alternatives ont été présentées par la chaîne de supermarché britannique Sainsbury’s dans son nouveau rapport sur l’avenir de l’alimentation qui prévoit une évolution continue vers une alimentation à base de plantes au Royaume-Uni au cours de la prochaine décennie.

Publié dans le cadre de la célébration du 150ème anniversaire du supermarché britannique, le rapport a été rédigé par les « futurologues » de Sainsbury, en collaboration avec l’historienne de l’alimentation, Polly Russell et de l’animateur de télé écologique, James Wong.

Le rapport estime qu’en raison de préoccupations croissantes en matière d’environnement, de santé et de bien-être animal, près du quart des Britanniques seraient végétariens d’ici 2025, contre un sur huit aujourd’hui.

Entre-temps, le nombre de personnes identifiées comme flexitaristes (pratique alimentaire excluant les produits animaux, aussi bien issus d’animaux morts que d’animaux vivants), pourrait passer d’environ 25 à 50%.

En conséquence, le rapport prédit que des protéines alternatives telles que la fleur de bananier pourraient être régulièrement vues sur les menus en remplacement du poisson, tandis que le lait d’algues pourrait bien déclencher le prochain engouement pour les boissons à base de plantes devant remplacer les versions populaires à base de noix d’aujourd’hui.

Voir Aussi