ActualitésLes USA partagent un « appel à l’action » visant à nettoyer les océans.

Actualités

12 Juin

Les USA partagent un « appel à l’action » visant à nettoyer les océans.

Washington – Les Etats-Unis ont rejoint, vendredi, le reste des pays membres de l’ONU pour partager un « appel à l’action » visant à nettoyer les océans.

La décision vient clôturer la première conférence mondiale sur les océans des Nations Unies, qui s’était ouverte lundi avec l’ombre de la décision du président américain Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

« Les Etats-Unis restent engagés à travailler avec toutes les parties prenantes, au sein ou en dehors du système onusien, pour protéger nos océans et promouvoir le développement grâce à une utilisation durable » de ces ressources, a déclaré David Balton, secrétaire adjoint du Département d’Etat pour les océans et la pêche, et l’émissaire du président américain à la conférence.

Par ailleurs, voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Nord pour la journée du lundi 12 juin:.

Canada :.

– Un total de 26 ONG environnementales et amérindiennes ont demandé à 28 banques nord-américaines, européennes et japonaises de ne pas financer l’expansion du pipeline « Trans Mountain » au Canada, pour la préservation de l’environnement et du climat.

« 26 organisations viennent d’envoyer une lettre à 28 grandes banques internationales pour leur demander de ne pas financer, directement ou indirectement, le projet d’expansion de l’oléoduc de sables bitumineux Trans Mountain par l’entreprise Kinder Morgan », ont indiqué les associations dans un communiqué.

Selon elles, « choisir de financer ce projet -aussi risqué pour le climat et les populations amérindiennes que l’oléoduc Keystone XL- reproduirait les erreurs commises avec le Dakota Access Pipeline ».

L’expansion du Trans Mountain, racheté par la compagnie « Kinder Morgan » en 2005, permettrait de tripler la quantité de pétrole brut transportée chaque jour par cet oléoduc.

« Les banques qui participent au financement de l’expansion de l’oléoduc Trans Mountain, que ce soit directement ou via des soutiens à Kinder Morgan, seront impliquées dans des violations des droits des peuples autochtones et s’inscrivent dans le camp de ceux qui, aux côtés de l’administration Trump, n’ont cure du climat et de l’avenir de l’Humanité », ont affirmé les ONG.

Voir Aussi