ActualitésArgentine: Le ministère de l’Environnement tient une réunion pour adhérer aux efforts de…

Actualités

Businessman cupping hand around tree
16 Avr

Argentine: Le ministère de l’Environnement tient une réunion pour adhérer aux efforts de surveillance de l’environnement

Buenos Aires, Argentine: Le ministère de l’Environnement et du Développement durable a tenu une réunion pour adhérer aux efforts nationaux et régionaux de surveillance de l’environnement dans la province de Buenos Aires, selon le ministère.

« L’engagement mondial que nous avons pris consiste à assumer la responsabilité locale de manière coopérative et sans chevauchement des juridictions », a affirmé le ministre de l’Environnement, Sergio Bergman.

« La réunion était basée sur notre compréhension de la nécessité de coordonner les activités conjointes pour améliorer les ressources et les traduire en actions pour la protection de l’environnement », a déclaré, de son côté, Thierry Decoud, Secrétaire au Contrôle et à la Surveillance Environnementale.

Voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud pour la journée du lundi 16 avril :

Brésil:

L’Institut brésilien pour l’environnement et les ressources naturelles renouvelables (IBAMA) a remis à la nature près de 7.000 crabes saisis dans le cadre d’opérations de lutte contre la pêche illégale en période de reproduction.

Près de 7.450 crabes de terre de l’espèce « cardisoma guanhumi » (en voie d’extinction) ont été saisis lors de trois opérations de lutte contre la pêche en période de reproduction dans l’État de Sergipe et a infligé 38 amendes totalisant 60,7 millions de réais aux contrevenants.

Les agents de l’instance environnementale se sont rendus dans les mangroves, les grands estuaires de Sergipe et les marchés afin d’empêcher la capture et le commerce du crabe de terre au cours de sa période de reproduction.

La capture des femelles et des crabes ayant des coquilles inférieures à six centimètres de diamètre est interdite par la loi.

============================

Chili:

La section Chili de l’ONG Greenpeace a annoncé que son navire brise-glace « Arctic Sunrise » intégrera à partir de ce dimanche une campagne internationale qui ambitionne de promouvoir l’Antarctique, une région avec des paysages marins à couper le souffle qui est menacée face à la pression exercée par l’avance de l’industrie du saumon.

Pendant près de deux semaines, Greenpeace effectuera des explorations dans cette zone afin de recueillir des informations et des images sur les caractéristiques d’une région réputée difficile d’accès sous la conduite du biologiste marin et océanographe de renommée mondiale Ernesto Molina.

Près de 50% du littoral chilien se trouve dans la région de Magallanes au sud du pays.

============================

Colombie :

Une baleine à bosse a échoué, samedi, sur la plage de Buenaventura, dans le secteur de La Palera, sur la côte du Pacifique.

La carcasse du jeune mammifère, long de 20 mètres, a été localisée par une unité des garde-côtes de la marine, qui a aussitôt avisé la Corporation autonome régional du Valle del Cauca dont une équipe de biologistes s’est rendue sur les lieux pour les formalités d’usage.

Selon les experts, la baleine est morte en haute mer, avant d’échouer sur la plage de Buenaventura.

« Une enquête a été ouverte. Nous disposons d’informations selon lesquelles l’animal a trouvé la mort après avoir été heurté par un bateau », a expliqué le capitaine de corvette Rubén Garcia.

En avril 2017, une autre baleine à bosse avait échoué sur la même plage.

============================

Pérou:

Afin d’améliorer la production de bois à Cajamarca, dans le nord du pays, des fonctionnaires du Service national des forêts et de la faune ont visité le site pour identifier les avantages et les problèmes de la chaîne de production des arbres dans la région.

Lors de la visite, les responsables ont tenu une réunion avec les producteurs locaux de bois, au cours de laquelle ils ont abordé les problèmes dont souffre le secteur, tels que la gestion forestière, la main d’œuvre et l’absence de mécanisation.

Selon Vin Rojas du Service national des forêts et de la faune, Cajamarca est un leader dans en matière de boisement, mais les producteurs sont incapables de rivaliser sur le marché national en raison de plusieurs facteurs.

Voir Aussi