ActualitésChine : Vers la création d’une société pour la construction et l’exploitation d’un portefeuille de…

Actualités

unnamed-504x300-504x300
17 Fév

Chine : Vers la création d’une société pour la construction et l’exploitation d’un portefeuille de projets d’énergie solaire

Bangkok –  EDF Energies Nouvelles, filiale dédiée à la production d’énergies renouvelables du Groupe EDF, et Asia Clean Capital (ACC), un des principaux développeurs en Chine d’installations photovoltaïques, ont annoncé la création d’une société commune pour la construction et l’exploitation d’un portefeuille de projets d’énergie solaire en toiture en Chine.

La société commune s’appuiera sur la renommée locale d’ACC dans le pays et l’expertise internationale d’EDF Energies Nouvelles dans le solaire ainsi que dans les solutions d’autoconsommation pour les industriels, ont indiqué les deux compagnies dans un communiqué conjoint.

Ce partenariat intervient à une période de forte croissance pour Asia Clean Capital. En 2017, l’opérateur chinois a connu une croissance à trois chiffres pour la troisième année consécutive et a été désigné « The New Prominent Enterprise in energy industry » par le Comité du Forum de l’innovation et du développement énergétique en Chine.

EDF Energies Nouvelles est un des leaders mondiaux d’électricité renouvelable avec une puissance installée de plus de 10GW bruts à travers le monde. Il est spécialisé notamment dans l’éolien et le solaire photovoltaïque.

Indonésie-Animaux

Le dendrolague, ou bien le kangourou des arbres qui compte parmi les plus grands mammifères arboricoles au monde qui vivent en Indonésie, sont menacés d’extinction, selon une récente étude sur cette espèce animale rare.

À l’instar du kangourou, le bébé vit dans une poche maternelle jusqu’à l’âge de 10 mois, avant de devenir indépendant à 18 mois, relève la même source qui ajoute que sa couleur rousse provient d’une substance qui se trouve dans les feuilles sur lesquels il se nourrit.

Une grande partie des dendrolagues ont perdu jusqu’à 99% de leur habitat naturel à cause de la déforestation.

Thaïlande-éléphants

Des gardes forestiers et des villageois de la province de Chanthaburi (Est de la Thaïlande) se sont mobilisés jeudi pour sauver un éléphanteau tombé dans un puits d’une plantation de caoutchouc.

L’éléphanteau d’un an fait partie d’un troupeau de 40 éléphants sauvages qui traversait la plantation lorsque l’éléphanteau est tombé accidentellement dans un puits. Selon la presse qui a relaté ce sauvetage insolite, la mère de l’éléphant a tenté en vain de sauver son petit avant d’être éloignée par les gardes forestiers afin de pouvoir intervenir.

Les gardes forestiers ainsi que des villageois ont fait appel à une pelleteuse pour creuser un profond fossé près du puits jusqu’à atteindre le fond et détruire la paroi pour atteindre le pachyderme. Ce dernier a pu sortir du puits indemne et rejoindre son troupeau qui attendait aux alentours de la plantation.

La province de Chanthaburi compte un parc national de 21.000 hectares qui abrite de nombreuses espèces d’animaux sauvages vivant en liberté.

Vietnam-météo

Les tempêtes et les dépressions tropicales devraient arriver plutôt que prévu en mer de l’Est avec une forte probabilité de formation d’une tempête au sud de la mer de l’Est à la mi-février, a indiqué le directeur du Centre national d’hydrométéorologie, Hoang Duc Cuong, dans une alerte météo.

Les phénomènes météorologiques, notamment des orages et de la grêle, devraient quant à eux toucher tout le pays en avril et en mai, en particulier dans les régions du nord, du centre des hauts plateaux, a-t-il relevé, ajoutant que ces dérèglements sont dus au changement climatique.

Et de préciser que des vagues de froid plus rigoureux que d’habitude toucheront le nord à partir de la mi-février, notant que les vagues de chaleur vont arriver plus tard que prévu.

Nouvelle-Zélande-cyclone

Le Cyclone Gita sera rétrogradé en tempête tropicale avant de se diriger vers la Nouvelle-Zélande, en fin de week-end et en début de semaine prochaine, avec des vents à plus de 120 km/h sur les côtes.

Le cyclone tropical Gita est attendu en Nouvelle-Zélande le 19 février 2018 avec des vents violents et des pluies intenses susceptibles de provoquer inondations et glissements de terrain, selon une nouvelle alerte.

Les autorités locales ont donné des consignes de sécurité aux habitants pour faire face aux risques liés à ce cyclone.

Voir Aussi