ActualitésDanemark : Orsted et Shell signent des accords d’achat d’électricité

Actualités

Danemark
26 Nov

Danemark : Orsted et Shell signent des accords d’achat d’électricité

Copenhague – Le développeur énergétique danois Orsted et le géant pétrolier Shell ont signé des accords d’achat d’électricité (PPA) pour un total de 2400 MW de capacité des parcs éoliens offshore Dogger Bank A et B au large des côtes du nord-est de l’Angleterre.

SSE Renewables et Equinor, les partenaires de la co-entreprise qui co-développent le parc éolien de 3,6 GW Dogger Bank en mer du Nord, ont conclu des PPA séparés sur 15 ans, en vertu desquels Orsted prendra une part de 40% et Shell Energy Europe une part de 20%.

Les offtakers sponsors Danske Commodities prendront une part de 20% au nom d’Equinor et SSE Energy Supply prendra les 20% restants au nom de SSE Renewables.

Les accords d’achat de l’électricité produite par les deux premières phases du parc éolien font suite à la conclusion d’un appel d’offres.

Ensemble, elles représentent le plus grand ensemble de CAE réalisés à ce jour dans le cadre d’un appel d’offres pour un projet d’énergie renouvelable sur le marché britannique de l’énergie.

« Nous sommes très heureux de la signature de cet accord qui souligne notre position de leader du commerce d’énergie au Royaume-Uni. La conclusion d’un accord commercial de 15 ans avec le parc éolien de Dogger Bank est en effet conforme à notre vision de créer un monde entièrement alimenté en énergie verte », a déclaré Morten Buchgreitz, directeur général d’Orsted Markets & Bioenergy.

Les accords commerciaux d’électricité fournissent un moyen de vendre l’énergie verte produite par les deux parcs éoliens sur le marché britannique de l’électricité lorsqu’ils entrent en service.

Le parc éolien de Dogger Bank est situé à plus de 130 km au large de la côte nord-est de l’Angleterre et sera achevé en 2026.

Orsted aura la responsabilité de négocier et d’équilibrer 960 MW tandis que Shell Energy Europe, SSE Energy Supply et Danske Commodities auront la responsabilité de 480 MW chacune de la capacité de production installée de Dogger Bank A et B.

Steve Wilson, directeur du projet du parc éolien de SSE Renewables Dogger Bank, a affirmé que l’annonce d’aujourd’hui portant sur la conclusion d’accords d’achat de l’électricité pour Dogger Bank A et B « marque l’une de nos dernières étapes avant la clôture financière de ce qui sera le plus grand parc éolien offshore du monde ».

« Ces accords avec des sociétés de négoce d’énergie de premier plan garantiront que l’énergie renouvelable générée par les deux premières phases du parc éolien de Dogger Bank pourra être vendue sur le marché britannique de l’électricité, respectant ainsi notre promesse d’alimenter des millions de ménages britanniques en énergie verte», a-t-il souligné.

En raison de sa taille et de son échelle, Dogger Bank est construit en trois phases consécutives de 1,2 GW, A, B et C.

Chaque projet devrait générer environ six térawattheures d’électricité par an.

Voir Aussi