ActualitésFrance : L’enjeu climatique pas suffisamment intégré dans le plan de relance économique (Haut…

Actualités

L'action
08 Juil

France : L’enjeu climatique pas suffisamment intégré dans le plan de relance économique (Haut conseil pour le climat)

Paris – L’enjeu climatique n’est pas suffisamment intégré dans le plan de relance économique, estime, mercredi, le Haut conseil pour le climat.

«Les premières mesures d’urgence pour redresser l’économie n’intègrent pas suffisamment l’enjeu climatique, qui devra être mieux pris en compte dans le plan global de relance », indique l’instance chargée d’évaluer les politiques publiques contre le réchauffement, dans son rapport annuel.

Selon le HCC, la France est «très loin» de ses objectifs de lutte contre le réchauffement. «Il faut insérer le plan de reprise dans les limites du climat et non l’inverse», résume Corinne Le Quéré, présidente du HCC, pour qui «les premières dispositions du gouvernement dans le plan de reprise ne vont pas dans le sens de nos recommandations».

Ces mesures d’urgence ont en effet été «principalement tournées vers les secteurs très émetteurs de l’automobile et de l’aviation, sans conditionnalités fermes concernant leur évolution vers une trajectoire compatible avec les objectifs climatiques», ajoute la présidente du HCC en présentant à la presse le deuxième rapport annuel du HCC.

Après avoir qualifié l’an dernier d’«insuffisantes» les actions engagées par la France contre le réchauffement, le HCC souligne que la baisse de 0,9% des émissions de gaz à effet de serre enregistrée en 2019 est «encore très loin des -3% (par an) attendus à partir de 2025». Et si «la mobilisation des pouvoirs publics est visible et croissante, concrètement il y a eu peu d’avancées dans l’année qui vient de s’écouler», a encore souligné sa présidente.

Pour 2020, la donne a changé avec la crise profonde du Covid, selon le HCC qui estime que «le plan de reprise sera la mesure réelle de l’attention portée au climat» par le nouveau gouvernement.

Le président français a promis une relance écologique dans la foulée des municipales, marquées par une vague verte, et de la fin de la Convention citoyenne pour le climat, dont il s’est engagé à reprendre 146 des 149 propositions.

Lancé en novembre 2018 par le Président Emmanuel Macron, le HCC rassemble une dizaine de membres dont la mission est d’éclairer les décideurs dans l’élaboration et dans la mise en œuvre des politiques en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Son rapport de 160 pages qu’il vient de rendre public mercredi, intitulé « Redresser le cap, relancer la transition », dresse un état des lieux détaillé de la situation actuelle, et de son évolution.

En 2019, la France a rejeté dans l’atmosphère 441 Mt eqCO2 (441 millions de tonnes équivalent CO2). C’est 20 % au-dessous du niveau enregistré en 1990, mais trop élevé par rapport à la trajectoire fixée, et surtout le rythme de réduction stagne : les émissions nationales n’ont baissé que de 4,2 Mt eqCO2 en 2019 par rapport à 2018, soit une baisse de 0,9 %.

« C’est bien au-dessous de la décroissance attendue de 1,5 % par an (en moyenne) sur le deuxième budget carbone (2019-2023), et 3,5 fois moins que celle attendue de 3,2 % par an dès 2025 », alerte le rapport.

Voir Aussi