ActualitésFrance: Macron annonce un référendum sur l’inscription de la défense du climat dans la Constitution

Actualités

de pénurie alimentaire
14 Déc

France: Macron annonce un référendum sur l’inscription de la défense du climat dans la Constitution

Paris- Le président français Emmanuel Macron a annoncé, lundi, un référendum pour inscrire la lutte pour le climat et la préservation de l’environnement dans la Constitution, à l’occasion d’une rencontre avec les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC).

« Ce sera une réforme constitutionnelle en un article » qui « doit d’abord passer par l’Assemblée nationale puis le Sénat et être votée en des termes identiques. Ce jour-là, elle sera soumise à référendum », a déclaré le chef de l’Etat en conclusion de cette rencontre.

Le président de la République, qui était accompagné de plusieurs ministres, a fait savoir qu’un projet de loi climat est attendu pour fin janvier et doit intégrer certaines propositions de la CCC, initiative inédite en France ayant pour vocation de donner la parole aux citoyens pour accélérer la lutte contre le changement climatique.

« Nous sommes tous engagés dans un travail politique, citoyen qui est celui de construire un changement durable dans notre pays”, a déclaré M. Macron lors de ce débat.

Le président français a évoqué nombre de sujets en lien avec la lutte contre le changement climatique et répondu aux questions qui lui ont été faites par les membres de la CCC, soulignant que certaines propositions de la Convention ne pouvaient être prises par le gouvernement français mais devaient être décidées au niveau européen.

Le débat a tourné autour de plusieurs thématiques, à savoir « se déplacer », « se loger », « consommer », « produire et travailler » et « se nourrir ».

La Convention citoyenne pour le climat a été constituée en octobre 2019 sur demande du premier ministre de l’époque Edouard Philippe. Elle a regroupé 150 citoyens tirés au sort qui ont soumis 149 propositions au président Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat s’est engagé à en reprendre 146.

Le gouvernement français avait dévoilé, en juillet dernier, une première série de mesures écologiques inspirées des propositions faites par la CCC, notamment l’élaboration d’un projet de loi sur l’écologie, l’interdiction dès le printemps de 2021 du chauffage extérieur sur l’espace public, notamment sur les terrasses, et la création de deux nouveaux parcs naturels régionaux au Mont Ventoux et à la baie de Somme-Picardie-Maritime.

Voir Aussi