ActualitésInde: Plus de 1.000 oiseaux migrateurs retrouvés morts à Pong Dam

Actualités

Des milliers
04 Jan

Inde: Plus de 1.000 oiseaux migrateurs retrouvés morts à Pong Dam

New Delhi – Plus de 1.000 oiseaux migrateurs, dont en grande partie l’oie à tête barrée en voie de disparition, ont été retrouvés récemment morts à Pong Dam, l’une des plus grandes zones humides du nord de l’Inde dans l’État de l’Himachal Pradesh.

« Une autopsie des oiseaux morts n’a pas indiqué des signes d’empoisonnement et des échantillons ont été envoyés à différents laboratoires pour des tests supplémentaires », selon le Département forestier de l’État.

Une équipe de médecins vétérinaires de Kangra se rendra également dans la région pour évaluer les réalités du terrain et enverra des échantillons à l’Institut indien de recherche vétérinaire (IVRI) à Jalandhar et à l’Institut indien de la vie sauvage (WII) pour un examen plus approfondi, a ajouté la même source.

« Nous recevons des rapports sur la mort d’oiseaux dans la nature à travers l’Inde. Il s’agit probablement d’une maladie parce que les décès se produisent dans plusieurs endroits impliquant plusieurs espèces. C’est une situation alarmante et nécessite une intervention multipartite », a averti, pour sa part, le chercheur indien Gopi Sundar de la Fondation pour la conservation de la nature (NCF).

La sterne fluviale, la mouette rieuse et la sarcelle d’hiver figurent également parmi les oiseaux morts dans la zone du Pong Dam.

Chaque hiver, la zone humide de Pong Dam, étalée sur une superficie de plus de 25.000 ha, abritent plus de 100.000 oiseaux de près de 114 espèces.

Voir Aussi