ActualitésNouvelle initiative mondiale en faveur de l’acier à émissions neutres en carbone

Actualités

Colombie
04 Déc

Nouvelle initiative mondiale en faveur de l’acier à émissions neutres en carbone

Copenhague- Le développeur énergétique danois Orsted et d’autres entreprises utilisant de l’acier font partie d’une nouvelle initiative mondiale visant à stimuler la demande du marché pour l’acier à émissions neutres en carbone.

SteelZero a été lancé par le Climate Group à but non lucratif, géré en partenariat avec ResponsibleSteel.

Les organisations qui rejoignent SteelZero s’engagent à passer à l’achat, à la spécification ou au stockage d’acier 100% net zéro d’ici 2050.

Cette initiative comprend également un engagement intérimaire pour 2030, avec diverses options pour y parvenir.

« L’acier est un matériau essentiel pour le secteur des énergies renouvelables, mais sa production représente une part importante des émissions de la chaîne d’approvisionnement des entreprises. C’est pourquoi il est si encourageant qu’Orsted, l’une des plus grandes sociétés d’énergie renouvelable au monde, s’inscrive en tant que membre fondateur de SteelZero », a déclaré Jenny Chu, responsable des initiatives de productivité énergétique du Climate Group.

« L’engagement audacieux d’Orsted à se procurer de l’acier 100% net zéro d’ici 2040 démontre non seulement un leadership et une ambition réels, mais incitera également les pairs d’Ørsted et d’autres à travers la chaîne d’approvisionnement à emboîter le pas », a-t-il soutenu.

L’industrie sidérurgique contribue à environ 7% des émissions mondiales de carbone, ce qui en fait l’un des plus grands contributeurs au changement climatique.

L’acier zéro émission est essentiel pour atteindre les objectifs climatiques mondiaux et décarboner le secteur de l’acier et la chaîne de valeur, a estimé le Climate Group.

Orsted vise à être neutre en carbone d’ici 2025 et vise une empreinte carbone nette zéro et une chaîne d’approvisionnement neutre en carbone d’ici 2040.

L’acier représente environ la moitié des émissions de la chaîne d’approvisionnement éolienne offshore d’Orsted.

L’acier utilisé dans les installations d’éoliennes de l’entreprise est hautement spécialisé et aucune alternative à faible émission de carbone commercialement viable n’est disponible aujourd’hui.

Jakob Askou Boss, vice-président senior de la stratégie d’entreprise d’Orsted et des relations avec les parties prenantes, a affirmé qu’en tant que l’une des plus grandes sociétés d’énergie renouvelable au monde, «nous nous sommes fixé l’ambition de décarboner toute notre chaîne d’approvisionnement d’ici 2040».

« Sans acier à faible teneur en carbone, ce ne sera pas possible. Avec SteelZero, nous voulons faire comprendre à l’industrie sidérurgique que nous sommes prêts à faire partie du parcours d’innovation et de collaboration pour y parvenir », a-t-il souligné, ajoutant que « la bonne nouvelle est que nos fournisseurs stratégiques partagent nos ambitions ».

« Jusqu’à présent, nous avons eu beaucoup de retours positifs et nos fournisseurs sont pleinement engagés. Le message que nous avons entendu haut et fort est que nous devons résoudre ce problème ensemble », a-t-il relevé.

Voir Aussi