ActualitésPlus de plastiques que de poissons dans la mer indonésienne en 2030

Actualités

déchets liquides
22 Juil

Plus de plastiques que de poissons dans la mer indonésienne en 2030

Jakarta – Il y aura plus de plastiques que de poissons dans la mer indonésienne d’ici 2030 si le pays ne prend pas de mesures pour s’attaquer au problème des débris marins, a relevé la ministre indonésienne des Affaires maritimes et de la Pêche, Susi Pudjiastuti.

« Nous devons cesser d’utiliser le plastique à usage unique tels que des sacs ou des bouteilles. Nous ne voulons certainement pas pêcher des déchets plastiques à la place du poisson! », a indiqué Mme Pudjiastuti, dans une déclaration à la presse.

Elle a, de même, précisé que la mer, les forêts et l’air pur ne doivent pas être considérés comme acquis, appelant l’ensemble de la population à agir de concret pour préserver un écosystème vert face au phénomène de la pollution.

« Les administrations locales doivent développer des programmes plus efficaces pour traiter les problèmes de déchets qui pourraient perturber le tourisme en Indonésie », a signalé la ministre indonésienne, mettant l’accent sur l’émergence d’une conscience environnementale au sein de la population.

L’Indonésie, le deuxième plus grand pollueur plastique au monde après la Chine, prévoit de fournir des fonds aux villes et aux régions afin de réduire considérablement les déchets plastiques et favoriser des méthodes innovantes pour leur recyclage et traitement.

Cet archipel du Sud-Est asiatique vise aussi à réduire la quantité de ses débris marins en plastique de 70% d’ici 2025.

Voir Aussi