ActualitésPologne : Financement d’un projet industriel en matière de protection de l’écosystème dans la…

Actualités

TO GO WITH AFP STORY BY STANISLAW WASZAK
Hucul horses play in the wild meadows and forests near Odrzychowa in southeastern Poland on October 8, 2014. Huculs, a primitive breed of horse,  escaped total extinction due to the efforts of scientists and Polish farmers.  AFP PHOTO/JANEK SKARZYNSKI / AFP PHOTO / JANEK SKARZYNSKI
13 Déc

Pologne : Financement d’un projet industriel en matière de protection de l’écosystème dans la région de Namyslow

Varsovie – Le ministère polonais de l’Environnement a fait état, mercredi, du financement d’un projet industriel en matière de protection de l’écosystème dans la région de Namyslow d’un montant de sept millions de Zlotys (plus de 1,75 million euros).

Le projet porte sur la production d’électricité pour les entreprises industrielles et les habitations avoisinantes, à partir des déchets de production recyclés dans le respect de l’environnement, ce qui permettra de couvrir les besoins à hauteur de 80 pour cent, ajoute la même source.

Les installations industrielles concernées ont besoin chaque année d’environ 600 tonnes de déchets de menuiserie et de bois pour la production d’électricité, ce qui permet de réduire la production annuelle de gaz d’environ 76 pc.
Par ailleurs, voici le bulletin de l’écologie de l’Europe Orientale pour la journée du mercredi 13 décembre 2017:
Russie :

Des boules de glace d’un diamètre de 5 à 10 centimètres sont apparues récemment près de Saint-Pétersbourg sur les côtes du golfe finlandais.

Un certain nombre de scientifiques russes croient que les vagues successives de la mer ont transformé la neige sur la plage en boules de neige.

Les environnementalistes russes estiment que l’apparition du phénomène était principalement due au fait que « l’eau de mer est une énorme quantité de solution saline et cristallise autour d’un noyau de bulles de gaz ou autour de molécules un liquide hydrosoluble sous forme de petite boule.

Et puisque le degré de congélation des taches est beaucoup plus faible que de l’eau, l’eau gèle autour de ces taches en formant une forme sphérique ou ovale lors de sa transformation.
Autriche :

Les concentrations atmosphériques des substances dangereuses comme les polluants organiques persistants, les métaux lourds et d’autres polluants sont surveillées régulièrement et rapportées dans l’inventaire autrichien des émissions et ce, conformément aux exigences de divers accords conclus au niveau international et de l’Union européenne ainsi que la législation autrichienne en matière de lutte contre la pollution atmosphérique.

L’analyse des tendances montre que les rejets de cadmium, de mercure et de plomb, qui ont des effets néfastes sur la santé de l’homme, ont sensiblement diminué dans ce pays alpin au cours des vingt dernières années, relève un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur l’examen environnemental de l’Autriche, qui note aussi que l’interdiction de l’essence au plomb et le moindre recours au charbon et au mazout ainsi que les technologies d’épuration des gaz de combustion expliquent la chute des émissions de plomb.

En revanche, la hausse du cadmium et de mercure de ces dernières années est due principalement à une utilisation accrue de biomasse dans les centrales électriques et l’industrie ainsi que l’augmentation de la production sidérurgique.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Grèce :

A partir du 1er janvier 2018, les sacs fins en plastique ne pourront plus être distribués gratuitement à la caisse des grandes surfaces, des petits commerces (boulangeries, pharmacies, boucheries, etc.) et des marchés et ce, dans le but de réduire leurs effets polluants sur l’environnement.

Cette mesure a été prise par le gouvernement grec dans le cadre d’une directive européenne visant à réduire le nombre de sacs utilisés annuellement par un individu à 90 en 2019 et à 40 en 2025.

Voir Aussi