ActualitésUkraine: La production d’électricité à partir d’énergies alternatives se situe à 1,7 pc

Actualités

Birds sit on an electricity pylon as a aeroplane flies past in Pristina on November 25, 2017.   / AFP PHOTO / Armend NIMANI
09 Nov

Ukraine: La production d’électricité à partir d’énergies alternatives se situe à 1,7 pc

Varsovie – Le ministère ukrainien de l’Energie a déclaré, jeudi, que la part de production d’électricité du pays à partir d’énergies alternatives se situe actuellement à 1,7 pc, contre environ 10,6 pc de production issue de l’énergie nucléaire, ajoutant que le pays compte principalement sur l’hydroélectricité notamment le charbon avec 42 pc.

La production d’électricité à partir d’énergies alternatives en Ukraine est inférieure aux normes internationales et en particulier aux normes européennes, relève la même source, ajoutant que dans la perspective de se conformer à ces normes, un investissement de près de 6 milliards d’Euros par an est nécessaire et le pays ne dispose pas de ces moyens malgré le soutien de l’Union européenne (UE).

Le ministère ukrainien a estimé que son pays se situe au deuxième rang mondial concernant la part de l’énergie nucléaire dans la production d’électricité, ce qui représente beaucoup de risques à cause des accidents peuvant survenir dans les centrales nucléaires.

L’Ukraine s’attend à ce que la part de l’énergie nucléaire dans la production électrique atteigne 7,9 pc en 2030 et 5,6 pc en 2050, tandis que des hypothèses plus pessimistes prévoient 12 pc en 2030 et 7 pc en 2050.

La pollution de l’air entraîne chaque année la mort d’environ 600.000 enfants de moins de 15 ans à travers le monde à cause d’infections aigues des voies respiratoires, a indiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La pollution de l’air est « le nouveau tabac », a souligné le directeur général de l’OMS, l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, sur le site de l’organisation.

Chaque jour, environ 93 pc des enfants de moins de 15 ans dans le monde (soit 1,8 milliard d’enfants) respirent un air si pollué qu’il met gravement en danger leur santé et leur développement, selon l’OMS.

Environ 91 pc des habitants de la planète respirent un air pollué, ce qui entraîne quelque 7 millions de décès chaque année, précise l’OMS, relevant que cette crise de santé publique fait l’objet d’une attention accrue, mais un aspect critique est souvent négligé à savoir « comment la pollution de l’air affecte particulièrement les enfants ».

En 2016, la pollution de l’air à l’intérieur des foyers et à l’extérieur a entraîné la mort de 543.000 enfants de moins de 5 ans et de 52.000 enfants âgés de 5 à 15 ans à cause d’infections aigues des voies respiratoires, poursuit la même source.

++++++++++++

Voici le Bulletin de l’écologie de l’Europe orientale.

Russie

Le Front populaire russe (ONF) a présenté, jeudi, un classement des régions russes en fonction du degré et de l’efficacité de l’élimination des décharges illégales.

Les premières régions présentes dans ce classement sont Tomsk, la république d’Adyguée, Sakhaline et Magadan, a annoncé le service de presse de l’ONF.

L’oblast de Tomsk est devenue la meilleure en termes d’efficacité dans l’élimination des décharges (593 sur 677 éliminées), suivie par la République d’Adyguée (95 sur 108) et la région de Belogrod (101 sur 116) », a déclaré le modérateur de la plate-forme thématique de l’ »Ecologie » de l’ONF, Dmitry Mironov.

Les régions les moins bien classées sont Sakhaline (51 éliminées sur 271), Magadan (41 sur 75) et la République de Bouriatie (44 sur 118), a indiqué M. Mironov.

Le responsable a indiqué que la notation s’est basée sur les données de la ressource « Carte interactive des décharges » qui a reçu plus de 23500 signalisations, ajoutant que selon la carte, 9906 décharges sont en service tandis que presque 11130 décharges ont été éliminées, ce qui représente 47 pc du total des problèmes signalés.

« Nous avons pris en compte non seulement les décharges liquidées, mais également celles dont l’élimination est déjà engagée par les autorités », a ajouté M. Mironov.

Le responsable a indiqué que toutes les régions du pays devaient accorder plus d’attention au problème des décharges clandestines notamment pour se conformer au décret présidentiel de mai, ajoutant que les évaluations environnementales constituent l’un des outils de contrôle public les plus efficaces.

Les autorités locales et régionales reçoivent une motivation supplémentaire en vue de résoudre rapidement ces problématiques environnementales, a relevé le responsable.

Turquie

Une nouvelle variété de poissons vivant dans les eaux douces a été découverte dernièrement par un groupe de chercheurs turcs dans le lac « Wann », située à l’est de la Turquie.

En octobre dernier, une équipe de plongeurs marins avait découvert cette nouvelle variété qui vit dans un fond rocheux à 13 mètres de profondeur dans le lac « Wann ».

Pour étudier cette nouvelle variété, l’université de « Yuzunju Il » a constitué une équipe de six experts dans le but de déterminer notamment son mode alimentaire, et la surprise a été grande lorsque les scientifiques avaient découvert que le poisson en question ne sort pas du fond rocheux où il vit dans des espaces très réduits.

Des analyses ont été effectuées sur des échantillons de poissons d’eau douce en vue de disposer de toutes les données sur cette variété, a affirmé le doyen de la faculté d’Ecologie aquatique à l’université de « Yuzunju Il », Fadel Chan.

 

Voir Aussi