ActualitésLe sud du Brésil de nouveau en alerte face à des tempêtes imminentes

Actualités

La saison
06 Juil

Le sud du Brésil de nouveau en alerte face à des tempêtes imminentes

Brasília, 06/07/2020 (MAP) – La région du sud du Brésil est de nouveau en alerte face à des tempêtes qui ont déjà sévi durant la semaine dernière, faisant une dizaine de morts et d’importants dégâts matériels.

Depuis ce weekend, une vague de froid s’abat notamment sur l’Etat de Santa Catarina, menaçant de nouvelles tempêtes, connues sous le nom de « bombe cyclonique ».

L’Institut météorologique national (Inmet) a émis une alerte à un danger imminent en raison du risque de tempêtes tout au long de la journée de ce lundi.

Selon les météorologues, des vents puissants peuvent atteindre certaines régions de Santa Catarina, variant entre 60 et 100 km/h et augmentant les risques de chute d’arbres, de nouvelles coupures d’électricité, de dommages environnementaux et d’inondations.

L’alerte concerne notamment l’ouest de Santa Catarina, Vale Do Itajaí, dans le grand Florianópolis. Cependant, ajoute l’Inmet, la population de Rio Grande do Sul doit également être consciente du danger, car cet État voisin devrait faire face à de fortes pluies et à de puissants vents.

Un cyclone de moindre envergure que celui de la semaine dernière devrait se reformer entre ce lundi et mercredi prochain, avant d’avancer vers la mer provoquant des pluies torrentielles sur le nord-ouest et la côte nord, le grand Porto Alegre, et à l’ouest, entre autres, et ce principalement entre mardi après-midi et mercredi matin.

Dans un bulletin publié lundi, la défense civile de Santa Catarina a alerté la population sur les risques de fortes pluies et d’éclair, avec la possibilité de vents forts en particulier dans l’ouest de Santa Catarina. Les pluies torrentielles peuvent aussi provoquer des glissements de terrain, des inondations et des ruissellements, selon la même source.

Samedi, le président, Jair Bolsonaro, a survolé certaines régions touchées par la violente tempête qui a frappé la région sud du pays, assurant de la mobilisation de tous les moyens pour faire face aux répercussions de ce phénomène.

À Santa Catarina, la tempête a partiellement ou totalement obstrué 25 autoroutes et endommagé la structure de près de 230 écoles et au moins 3.200 maisons, ainsi que le réseau électrique.

Selon le gouvernorat de Santa Catarina, 1,5 million de personnes étaient privées d’électricité dans tout l’État.

Voir Aussi