ActualitésUSA : Philadelphia Energy Solutions entame la procédure de dépôt du bilan

Actualités

A people plugs an electric vehicle on February 13, 2017 in Godewaersvelde, northern France. / AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN
23 Jan

USA : Philadelphia Energy Solutions entame la procédure de dépôt du bilan

Washington – Philadelphia Energy Solutions, propriétaire du plus grand complexe de raffinage du pétrole de la côte Est, vient d’entamer la procédure de dépôt du bilan, et en blâme le mandat de l’Environmental Protection Agency (EPA), qu’il juge trop focalisé sur les biocarburants.

La banqueroute survient six ans seulement après que la société a été sauvée financièrement par le groupe Carlyle, une société de private equity, et par la compagnie pétrolière Sunoco.

Une note interne, distribuée lundi, a indiqué aux employés, qui sont actuellement au nombre de 1 100, que dans un nouvel accord avec les créanciers, la société a obtenu un financement de 260 millions de dollars, ajoutant que le dépôt de bilan n’aura aucun effet immédiat sur eux.

Les deux raffineries du complexe exploitées par Philadelphia Energy Solutions sont équipées pour convertir environ 335 000 barils de pétrole brut par jour en essence, carburéacteur et diesel.
Par ailleurs, voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Nord pour la journée de mardi 23 janvier 2018.

Canada

– Le secrétaire parlementaire de la ministre canadienne de l’Environnement et du Changement climatique, Jonathan Wilkinson, se rendra les 23 et 24 janvier à San Francisco, à la tête d’une délégation de 18 entreprises canadiennes de technologies propres pour prendre part au « Cleantech Forum » de 2018.

Dans le cadre du « Cleantech Forum », qui réunit les chefs de file les plus influents du secteur des technologies propres, la liste annuelle « Global Cleantech 100 » sera dévoilée, et cette année, 30 entreprises canadiennes sont en lice pour figurer sur la liste ou remporter un prix.

Cette liste exhaustive présente les entreprises qui sont les mieux placées pour résoudre les défis de demain dans le domaine des technologies propres, a précisé le ministère canadien de l’Environnement.

« Le Canada compte plus de 850 entreprises de technologie propre, et nous voulons qu’elles déploient nos technologies propres et notre savoir-faire connexe dans les divers marchés mondiaux, afin de créer des emplois pour les Canadiens et de permettre à notre pays d’être bien placé pour tirer profit de l’économie à faibles émissions de carbone de demain », a précisé la ministre canadienne de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna.

De son côté, M. Wilkinson a indiqué que les changements climatiques offrent l’occasion d’entreprendre la transition vers une économie axée sur la croissance propre, qui utilisera des sources d’énergie et des méthodes d’élimination des déchets respectueuses de l’environnement, et qui misera sur de nouveaux modes de transport et des bâtiments éconergétiques.

0-0-0-0-0-0-0-0

Mexique

Le ministre mexicain de l’Environnement et des Ressources naturelles, Rafael Pacchiano, s’est entretenu à Mexico avec la ministre de l’Environnement et du changement climatique du Canada Catherine McKenna des moyens d’introduire le chapitre sur l’environnement lors des négociations sur l’accord de libre échange (ALENA), qui est essentiel tant pour protéger l’environnement que pour attirer des investissements au Canada, au Mexique et aux États-Unis.

Lors de cette entrevue, les deux parties ont également convenu d’accroître les efforts actuels de lutte contre les changements climatiques par la mise en œuvre de l’Accord de Paris, de l’alliance Énergiser au-delà du charbon et de la déclaration sur la tarification du carbone dans les Amériques.

Ils ont aussi souligné les possibilités de travailler ensemble en faveur de la protection de l’environnement et la création des emplois grâce à des investissements dans l’énergie propre.

Le Canada et le Mexique conviennent qu’il faut de toute urgence renforcer la résilience des collectivités côtières dans la région des Caraïbes, qui est menacée par l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et la hausse du niveau de la mer, en raison des changements climatiques.

La ministre McKenna et le secrétaire Pacchiano se sont mis d’accord pour poursuivre les discussions sur les collectivités côtières et la résilience climatique dans la région des Caraïbes en marge du Sommet mondial de l’océan, qui aura lieu au Mexique au début du mois de mars.

0-0-0-0-0-0-0-0-0

Panama

Le Secrétariat technique de l’habitat, l’environnement et le développement relevant du parlement vient de soumettre un projet de loi visant la mise à jour et l’harmonisation des lois régissant l’utilisation des ressources hydriques au Panama à la Commission de l’habitat et de l’environnement pour discussion avant mise au vote.

Le Secrétariat avait tenu des consultations élargies avec plusieurs institutions et acteurs dans le domaine de l’eau, et introduit de nombreux amendements au projet de loi initial.

Voir Aussi