EntreprisesFinlande: Un tracteur au biogaz pour collecter du lait biologique

Entreprises

epa04350468 The logo of Finnish dairy company Valio on a car outside the company's offices on Primorsky Avenue in St. Petersburg, Russia, 12 August 2014. Russian Investigative Committee subjected Valio office in St .Petersburg to official search. According to Russian Investigative Committee, the search was not related to Valio company's operations and was aimed to obtain new proofs concerning a criminal case against persons involved in illegal bank activities.  EPA/ANATOLY MALTSEV
27 Fév

Finlande: Un tracteur au biogaz pour collecter du lait biologique

Helsinki- Valio, fabricant de produits laitiers finlandais, se dote d’un premier tracteur poids-lourd au biogaz. Une partie du gaz liquéfié est produite à partir de déchets issus des usines de production de l’industriel en Finlande.

D’ici quelques semaines, 10% de tout le lait biologique Valio Luomu sera collecté avec un Volvo FH 460 au biogaz. L’objectif à terme est de rendre la chaîne de collecte du lait et de fabrication de ses produits dérivés neutres en carbone. L’introduction de ce premier véhicule dans le sud de la Finlande marque une étape importante pour l’industriel.

« Je suis heureux et fier du fait que ceux qui achètent des produits biologiques Valio Luomu peuvent désormais faire un choix encore plus écologique« .

Au-delà de l’indéniable intérêt marketing souligné par Mirva Tollet, cadre de Valio, il s’agit d’un partenariat vertueux qui se noue avec le fournisseur de gaz finlandais Gasum: une partie des déchets, issus de la transformation du lait, est utilisée dans le processus de méthanisation qui conduit à la production de biogaz.

Valio et Gasum n’en sont pas à leur coup d’essai puisque la flotte du laitier comporte déjà un véhicule de livraison et des voitures de tourisme.

Selon Petteri Tahvanainen, responsable du développement de Valio, « réduire l’empreinte carbone de la logistique est important pour notre objectif de neutralité dans l’ensemble de notre chaîne de production, car le nombre de kilomètres parcourus est énorme lorsque les produits laitiers sont transportés« .

Comme le souligne Juha-Matti Koskinen, directeur des ventes de Gasum « participer à la production de biogaz renouvelable, c’est l’économie circulaire à son meilleur niveau, car elle aide à récupérer efficacement les biodéchets pour une utilisation ultérieure. Pour pouvoir réduire les émissions de CO2 des transports, nous avons besoin de pionniers comme Valio« .

L’enjeu est de taille puisqu’en Finlande le transport de marchandises représente 40% des émissions de carbone. Selon la taille, un seul tracteur poids-lourd émet autant que 40 à 50 voitures individuelles.

Néanmoins, si Valio envisage bien d’ajouter à l’avenir davantage de véhicules fonctionnant au gaz dans son parc logistique, la couverture du réseau de distribution de biogaz pour poids-lourds jouera un rôle décisif.

Dans ce contexte, le respect de l’engagement de Gasum d’ouvrir, d’ici 2020, cinquante nouvelles stations-service pour véhicules lourds, en Finlande, Suède et Norvège, sera déterminant pour le développement de la filière.

Voir Aussi