En vedetteLe Brésil commence la construction d’un réacteur nucléaire à des fins médicales

En vedette

réacteurs nucléaires EPR de Taishan
09 Juin

Le Brésil commence la construction d’un réacteur nucléaire à des fins médicales

Brasilia – Le Brésil a lancé, vendredi, les travaux de construction d’un réacteur nucléaire à des fins médicales visant à assurer l’ autosuffisance du pays en matière de production de radio-isotopes et radio-pharmaceutiques.

Intervenant lors de la cérémonie de la pose de la première pierre de ce réacteur nucléaire de la ville d’Iperó (État de Sao Paulo), le président Michel Temer a relevé que ce réacteur permettra de répondre aux besoins des personnes affectées par des maladies comme le cancer, en leur fournissant des médicaments, qui étaient jusque-là importés à des prix prohibitifs.

« Avec ce réacteur, nous produirons nous-mêmes les médicaments distribués par le système de santé publique à des prix plus bas et nous augmenterons l’accès aux thérapies et aux soins, de même que nous apporterons de l’espoir aux malades », a-t-il assuré.

Le réacteur mettra fin à la dépendance extérieure du Brésil en matière de radio-isotopes et de produits radio-pharmaceutiques fabriqués avec la technologie nucléaire et qui sont utilisés dans le diagnostic et le traitement de maladies dans des spécialités médicales comme l’oncologie, la cardiologie, la neurologie et l’hématologie.

De son côté, le ministre de la Santé, Gilberto Occhi, a indiqué que près de deux millions de tests d’imagerie sont réalisés chaque année dans le pays, en soulignant que le but de ce projet est de réduire le coût du diagnostic par imagerie dans le le système public.

Selon les médias, le réacteur brésilien sera construit dans le cadre d’un accord de coopération technologique avec l’Argentine et nécessitera un investissement de 750 millions de réais (environ 197,4 millions de dollars) garantis cette année par le gouvernement brésilien.

L’investissement sera destiné au développement du réacteur, qui entrera en fonction en 2024, et à la construction de laboratoires, d’accélérateurs de particules et d’émetteurs laser à haute puissance sur une superficie de 2.000 mètres carrés à Iperó.

Le réacteur brésilien, le premier du genre dans le pays, sera également équipé pour la recherche et la production d’autres sources radioactives utilisées dans les domaines industriel, agricole, énergétique et environnemental, ainsi que dans la recherche et le développement de matériaux.

Le ministre de la Défense, Joaquim Silva e Luna, a précisé que le réacteur fait partie des projets nucléaires de la marine mais que son objectif est pacifique.

Le Brésil dispose d’un réacteur nucléaire pour la production de médicaments, mais il est doté d’une technologie dépassée à faible capacité qui oblige le pays à augmenter ses importations.

Voir Aussi