evenementsLe géant finlandais d’énergie Fortum annonce avoir lancé une coopération innovante avec la société…

evenements

Fortum_alt_byline_free_zone_RGB_1920x10802
12 Mai

Le géant finlandais d’énergie Fortum annonce avoir lancé une coopération innovante avec la société immobilière Fluxio Isännöinti et l’entreprise de logiciels Solteq

Copenhague –  Le géant finlandais d’énergie Fortum a annoncé avoir lancé une coopération innovante avec la société immobilière Fluxio Isännöinti et l’entreprise de logiciels Solteq.

« Fluxio et Solteq ont remporté le concours d’innovation organisé conjointement par Fortum et Spinverse pour trouver de nouvelles idées significatives pour améliorer le confort de vie et l’efficacité énergétique », indique un communiqué de Fortum.
L’objectif de Fortum est de passer au chauffage urbain neutre en carbone aussi rapidement que possible.

« Une partie importante de la réalisation de cet objectif est l’augmentation de l’efficacité de l’utilisation finale de l’énergie. Les idées gagnantes du concours d’innovation sont liées à cet objectif », explique le géant finlandais.

Le but de l’idée innovante de Fluxio Isännöinti est de pousser les locataires vers une utilisation plus efficace de l’énergie en combinant la technologie et la communication.

Fortum et Fluxio Isännöinti unissent leurs forces pour développer un nouveau type de savoir-faire pour aider les clients à économiser de l’énergie.

« Ce que Fortum a trouvé particulièrement intéressant à propos de l’idée de Fluxio Isännöinti, c’est sa concentration sur le client. Une partie importante de l’idée consiste à tester des moyens de promouvoir les comportements d’économie d’énergie », explique Ilkka Toijala, chef des opérations de chauffage et de refroidissement urbain de Fortum, en expliquant la décision du jury.

L’idée de Solteq, quant à elle, repose sur une collecte efficace et centralisée des données sur les écarts de température dans un bâtiment, et sur leur utilisation pour trouver des moyens d’améliorer la consommation d’énergie.

« Le jury a été impressionné par la manière innovante dont Solteq utilise efficacement les données pour trouver des sources potentielles d’économies d’énergie et améliorer ainsi la qualité de vie », ajoute Toijala.

Les gagnants commenceront leur coopération et le pilotage de leurs idées avec Fortum au printemps. Les premiers résultats sont attendus plus tard cette année.

Le concours d’innovation a attiré plus de 70 candidatures de haute qualité, les trois idées d’affaires les plus intéressantes étant retenues pour la phase finale.

.- La Finlande a signé un accord de financement de quatre ans avec le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe (UNISDR) pour un montant total de 4 millions d’euros sur la période 2018-2021.

« En soutenant des mesures visant à réduire les risques de catastrophe, la Finlande veut éliminer les obstacles à la réalisation des objectifs de l’ONU en matière de développement durable et réduire le besoin d’aide humanitaire à long terme », explique un communiqué du ministère finlandais des Affaires étrangères,.

L’appui de la Finlande à l’UNISDR est canalisé sous la forme d’un financement de base, qui permet des efforts à long terme pour anticiper les catastrophes et prévenir les dommages matériels et corporels.

D’après le communiqué, le changement climatique, la croissance démographique et l’urbanisation augmentent le risque de catastrophes à l’échelle mondiale et en particulier dans les pays en développement.

La prévention des catastrophes offre également une opportunité majeure d’économies financières. Selon les estimations de l’ONU, la reconstruction coûte de sept à huit fois plus cher que la préparation aux risques dans la phase de planification.

L’UNISDR, qui fait partie du secrétariat de l’ONU, coordonne les programmes des Nations Unies qui préviennent les catastrophes naturelles et limitent les dommages causés par celles-ci.

Son objectif est d’inclure des précautions pour les catastrophes naturelles dans les plans de développement nationaux et les partenariats.

Les opérations de l’UNISDR sont basées sur le cadre de Sendai, qui a été approuvé par les États membres de l’ONU en 2015.

**********************************

Le Danemark accueillera, le 7 juin prochain, une importante délégation de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie composée de spécialistes de fournisseurs du chauffage urbain, le temps d’une conférence dédiée à renforcer les échanges entre les deux parties, indique un communiqué des organisateurs.

Les deux parties collaborent étroitement entre les autorités et les entreprises pour partager leurs expériences sur les thèmes liés au chauffage urbain depuis 2015.

« Nous sommes heureux de poursuivre ce dialogue et cet échange fructueux et d’accueillir une délégation au Danemark. La délégation avec des représentants des services publics, des fournisseurs de chauffage urbain et des représentants de l’industrie se rendra au Danemark pour discuter de l’utilisation du surplus de chaleur et créer de nouvelles impulsions », précise le communiqué.

La conférence permettra aux spécialistes de l’énergie de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et du Danemark d’échanger des connaissances et de collaborer à l’intégration du surplus de chaleur et à la création d’options de flexibilité dans les réseaux de chauffage urbain.

La conférence est organisée par EnergieAgentur.NRW, l’Agence danoise de l’énergie et le Conseil du commerce de l’Ambassade du Danemark à Berlin en collaboration avec State of Green, le Conseil du chauffage urbain et la Fédération danoise des industries énergétiques.

La conférence sera suivie par des rencontres B2B en coopération avec le réseau Enterprise Europe.

********************************

.- Stockholm- Le ministre suédois de l’Infrastructure Tomas Eneroth a invité les ministres des transports de l’UE à discuter de la conduite connectée et automatisée sur les routes, le temps d’une réunion qui aura lieu les 18 et 19 juillet prochain à Stockholm.

« La Suède est un leader mondial des solutions de sécurité routière et est à l’avant-garde en termes de véhicules connectés et automatisés. Les véhicules et systèmes connectés, coopératifs et automatisés ont le potentiel de changer radicalement nos systèmes de transport, notre développement innovant et notre marché du travail », indique un communiqué du ministère.

M. Eneroth a invité d’autres ministres des transports européens à une réunion de haut niveau qui se tiendra à Göteborg en juin prochain pour discuter de la manière dont les véhicules et systèmes connectés, coopératifs et automatisés peuvent se développer de manière plus harmonisée au sein de l’UE.

Cette troisième réunion de haut niveau pour le suivi de la Déclaration d’Amsterdam sera une occasion de présenter le travail suédois dans le domaine des véhicules connectés et automatisés.

Au cours de la réunion, qui se compose de plusieurs parties, des groupes de travail qui travaillent depuis les réunions d’Amsterdam et de Francfort présenteront leurs rapports, et les dernières conclusions seront apportées aux conclusions de la réunion à adopter. Outre les ministres des transports de l’UE, des organisations industrielles européennes et internationales sont également invitées à la réunion de haut niveau.

*****************************

.- Oslo – Norway Royal Saumon (NRS) soupçonne la propagation de l’épidémie d’anémie infectieuse du saumon à sa ferme de saumon à Lubben dans le Troms, dans le nord de la Norvège, a indiqué la compagnie dans une déclaration à la bourse d’Oslo.

La NRS compte 670.000 poissons d’un poids moyen de 1,4 kilogramme sur le site, situé à l’intérieur du cercle polaire. Des échantillons ont été envoyés à un laboratoire tiers pour analyse, a fait savoir l’entreprise.

« Les conséquences d’une éventuelle détection de la maladie sont difficiles à estimer maintenant », a-t-elle dit.

Plutôt cette semaine, la société avait annoncé un bond de la production et des ventes de saumon au cours des trois premiers mois de cette année.

Cette hausse s’explique en grande partie par la récolte précoce dans le nord de la Norvège en raison d’anémie infectieuse du saumon.

Selon son rapport sur le premier trimestre, la NRS a récolté 10.935 tonnes métriques de saumon éviscéré, un record et en hausse de 52% par rapport à la même période l’an dernier.

******************************

.- Vilnius – Les interconnexions électriques avec la Suède et la Pologne – NordBalt et LitPol Link – ont aidé les consommateurs lituaniens à économiser 69 millions d’euros depuis 2016, a annoncé vendredi le gestionnaire de réseau de transport d’électricité Litgrid.

« Le résultat total depuis le lancement des interconnexions est de 69 millions d’euros. C’est le montant que les consommateurs lituaniens paient moins pour l’électricité, soit 30 millions d’euros par an en moyenne », a déclaré Daivis Virbickas, directeur général de Litgrid, lors d’une conférence de presse.

Selon lui, la disponibilité de LitPol Link s’élevait à 99% l’an dernier. La disponibilité de NordBalt était de 84%, mais elle a atteint 94% au premier trimestre de 2018.

Les travaux de remplacement des joints de câbles onshore de NordBalt devraient commencer en juillet.

« Nous allons remplacer les joints du 30 juillet au 9 octobre. C’est un choc pour le marché, qui se prépare à cela », a déclaré M. Virbickas.

Selon Litgrid, un lien plus stable entraînera à long terme une baisse de la volatilité des prix sur le marché et une baisse du risque d’approvisionnement. Les coûts de remplacement seront pris en charge par ABB, le fabricant suédois du câble. La société suédoise a également construit les stations de conversion à Nybro et Klaipeda.

Réalisé pour un montant de 550 millions d’euros, le câble d’une longueur de 453 kilomètres entre la Suède et la Lituanie a été posé fin 2015. La liaison de 500 mégawatts vers la Pologne, achevée en décembre 2015, a nécessité la mobilisation d’un montant total de 370 millions d’euros. Les deux interconnexions sont opérationnelles depuis début 2016.

Voir Aussi