En vedetteLe Maroc prend part à la 107ème session du Conseil oléicole international

En vedette

olives-504x300-2
22 Juin

Le Maroc prend part à la 107ème session du Conseil oléicole international

Buenos Aires – La capitale argentine accueille depuis le début de cette semaine la 107ème session du Conseil oléicole international (COI) avec la participation de plusieurs pays dont le Maroc.

Le Royaume est représenté à cette rencontre par une délégation du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, dirigée par M. Nabil Chaouki, directeur du développement des filières de production.

Plusieurs thèmes sont inscrits à l’ordre du jour de ce conclave mondial notamment la coopération technique internationale dans les domaines des projets de recherche et développement liés au secteur, la formation et le transfert de technologie ainsi que la promotion et l’expansion du commerce international de l’huile d’olive et des olives de table.

L’amélioration des normes de qualité des produits, la promotion de la consommation mondiale d’huile d’olive et des olives de table et le traitement des maladies qui peuvent infecter les oliviers figurent également parmi les sujets au menu de cette 107ème session du COI.

A cette occasion, M. Chaouki a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que la production des olives représente un secteur important dans l’économie agricole au Maroc, précisant que le gouvernement a mis en place en 2008 un contrat programme pour la promotion du secteur dans le cadre du plan Maroc vert, avec des acteurs du secteur représentant divers maillons de la chaîne de production.

Et de souligner que la superficie plantée d’oliviers au Maroc est passée de 730.000 hectares en 2008 à 1,05 million d’hectares actuellement, en vue de son expansion pour couvrir 1,2 million d’hectares d’ici à 2020.

En ce qui concerne le volume de la production des olives, il a indiqué qu’il était passé de près de 800 mille tonnes par an dans le passé pour atteindre actuellement un 1,3 million de tonnes par an, soit la production moyenne au cours des cinq dernières années.

A cet égard, le responsable marocain a ajouté que le gouvernement a mobilisé un soutien ciblé pour les investissements dans la valorisation des olives, ainsi que la réhabilitation des unités de production et le lancement d’un programme visant à organiser les producteurs et améliorer leurs capacités, ainsi qu’un programme visant à promouvoir les exportations.

Cette 107ème session du Conseil oléicole international sera l’occasion d’organiser, ce vendredi, un symposium international sur la culture d’olive dans le continent américain consacré notamment aux perspectives du secteur oléicole, la technologie, l’environnement et la qualité de la formation, la commercialisation et la consommation des produits oléicoles ainsi que l’importance de l’huile d’olive pour la santé.

Voir Aussi