InitiativesPrès d’un cinquième des finlandais sont prêts à abandonner leur voiture

Initiatives

Vélo
22 Mar

Près d’un cinquième des finlandais sont prêts à abandonner leur voiture

Helsinki- La disponibilité des automobilistes finlandais à abandonner leur voiture a été une surprise pour Johanna Särkijärvi, responsable de la recherche sur le climat et l’environnement au ministère des Transports et des Communications de la Finlande.

Särkijärvi a souligné que le baromètre climatique le plus récent indique que près d’un cinquième des propriétaires de voitures ont l’intention d’abandonner leur voiture et d’utiliser de plus en plus les services de mobilité durable au cours des cinq prochaines années.

« Un mode de vie sans voiture a un impact non seulement sur la forme de la mobilité, mais également sur les décisions relatives au lieu et au type de résidence, par exemple », a-t-elle écrit sur un blog pour le ministère des Transports et des Communications.

« L’impact serait énorme si un cinquième des propriétaires de voitures abandonnaient réellement leurs voitures. Même si seulement la moitié d’entre eux appliquaient leur plan, nous parlerions d’un nombre important de personnes ».

Le baromètre climatique est une étude de l’opinion publique sur les changements climatiques et la politique climatique menée avant les élections législatives. Les personnes interrogées ont été invitées à indiquer dans quelle mesure l’énoncé suivant décrivait leurs intentions: « J’abandonnerai ma voiture au cours des cinq prochaines années et adopterai des services de mobilité durable, tels que les transports en commun, le vélo partagé ou le covoiturage ».

Près de la moitié (48%) des répondants ont déclaré que l’énoncé décrivait très mal leurs intentions et plus d’un cinquième (22%) qu’il le décrivait plutôt mal.

Plus d’un dixième (12%) des répondants ont déclaré que l’énoncé décrivait plutôt bien leurs intentions et plus de 6% qu’il le décrivait très bien. Environ 11% des répondants n’ont pas été en mesure de faire de commentaire à ce sujet.

Selon Statistics Finland, il y avait plus de 3,4 millions de voitures particulières immatriculées en Finlande en 2017, dont 2,7 millions étaient utilisées pour le trafic.

Särkijärvi a souligné qu’une proportion encore plus élevée (40%) des propriétaires de voitures interrogés pour le baromètre ont révélé qu’ils avaient déjà réduit leur utilisation de la voiture et augmenté l’utilisation de la bicyclette ou des transports en commun.

Elle a également rappelé que la demande potentielle de formes de mobilité durables mesurées dans l’enquête ne se réaliserait pas automatiquement.

« Dans un avenir proche, les personnes devraient avoir accès à des services de transports en commun attrayants, à des services de mobilité qui les soutiennent et à un bon environnement pour la marche et le vélo, soit en tant que formes de mobilité indépendantes, soit conjointement avec divers services de mobilité. Les entreprises, les municipalités et l’État ont tous un travail à faire à cet égard », a souligné Särkijärvi.

Kantar TNS a interrogé au total 1.013 personnes dans le cadre de l’enquête.

Voir Aussi