InitiativesApiculture: Un guide en Suisse pour une bonne pratique agricole

Initiatives

epa06925965 A beekeeper, Florian Busch, foggs a bee hive filled with bees at the Bee Museum in Duisburg, Germany, 03 August 2018.Despite winter losses, the number of honeybees in Germany is not decreasing due to bee colony multiplication. Due to the better climatic conditions in many parts of Germany, the honey harvest in 2018 will be significantly better than in the previous year, according to the Duisburg beekeepers.  EPA-EFE/SASCHA STEINBACH
27 Déc

Apiculture: Un guide en Suisse pour une bonne pratique agricole

Berne- Afin de protéger les abeilles dans et à proximité des cultures, l’Association suisse pour le développement de l’agriculture et de l’espace rural, Agridea, vient de publier un document sur les mesures de la bonne pratique agricole ainsi que sur les prescriptions d’application lors de l’utilisation de produits phytosanitaires

Le document rappelle que les abeilles représentent les principaux pollinisateurs de plantes cultivées et sauvages, notant que leur activité est bénéfique pour l’agriculture autant sur le plan écologique qu’économique.

« Ce sont non seulement les abeilles mellifères mais également les bourdons ou d’autres abeilles sauvages (p. ex. abeilles solitaires) qui jouent ce rôle important dans la pollinisation des cultures », précise la même source, soulignant que, dans certaines cultures (p. ex. pommes, fraises, colza), il a été démontré que les abeilles mellifères et sauvages contribuent de manière égale à la pollinisation.

« En ce qui concerne la fève, la pollinisation assurée par les abeilles sauvages est même supérieure. Il est donc essentiel de protéger aussi bien les abeilles mellifères que les bourdons et les abeilles sauvages pour garantir la pollinisation des cultures « , ajoute Agridea.

 

 

Voir Aussi