InitiativesArgentine : Des élèves lancent un projet hydrique respectueux de l’environnement

Initiatives

solaire
22 Nov

Argentine : Des élèves lancent un projet hydrique respectueux de l’environnement

Buenos Aires – Des élèves argentins ont réussi à lancer un projet hydrique respectueux de l’environnement, basé sur les énergies renouvelables, rapportent les médias locaux.

Ces mêmes sources ont publié une vidéo montrant l’exploit des élèves d’une école de la province de Buenos Aires, qui ont lancé un projet permettant d’assurer l’approvisionnement en eau chaude d’un certain nombre de foyers de la région.

Ces écoliers ont pu aider leurs enseignants et certains résidents à installer des mécanismes capables d’absorber l’énergie solaire et de chauffer des réservoirs d’eau raccordés aux maisons.

==========================

Brésil :

Une équipe internationale de chercheurs a découvert dans le nord-est du Brésil un vaste réseau de monticules de termites qui couvre une superficie de 230.000 kilomètres carrés, soit la taille de la Grande-Bretagne et qui est visible de l’espace .

Cette « mégapole » gigantesque, ordonnée et interconnectée date d’environ 4.000 ans et elle est encore habitée, selon les auteurs de la revue Current Biology.

Les monticules sont facilement visibles sur Google Earth, bien que certaines de ses structures restent cachées sous la végétation.

Les activités des termites au cours de milliers d’années ont entraîné le dépôt d’énormes quantités de terres dans environ 200 millions de monticules coniques d’environ 2,5 mètres de haut sur 9 mètres de large chacun.

Selon le biologiste Roy Funch de l’université d’État de Feira de Santana, il s’agit sans doute du « plus bel exemple d’ingénierie écosystémique jamais enregistré » et le plus étendu au monde pour une seule espèce d’insecte.

Les chercheurs estiment que les termites ont créé ce réseau en réponse aux conditions environnementales de la région afin de pouvoir ramasser le plus de feuilles mortes possible sur une vaste zone pour survivre durant les mois de manque de nourriture.

=============================

Colombie :

Les leaders religieux et les peuples indigènes et afro-colombiens ont fait front commun face à la déforestation, rapporte la presse locale.

En vue de protéger les forêts du département de l’Amazonas (sud), le plus touché par la déforestation, plusieurs leaders religieux et des représentants des peuples indigènes et afro-colombiens ont annoncé la mise en place de l’ »Initiative interreligieuse pour les forêts tropicales en Colombie ».

Selon le quotidien « El Tiempo », l’initiative a été lancée, mercredi, lors d’un événement organisé à Bogotá par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) en vue d’impliquer les leaders religieux dans la défense de l’environnement.

« Il est temps de promouvoir un mouvement mondial pour la défense des forêts tropicales en s’inspirant de la sagesse des peuples indigènes et en tirant profit des découvertes scientifiques et des valeurs morales des communautés religieuses », indiquent les promoteurs de cette initiative.

Deuxième pays au monde en terme de biodiversité, la Colombie a perdu l’année dernière 220.000 hectares de forêts naturelles, dont 65,5% se trouvent en Amazonie.

=============================

Pérou :

L’utilisation et la promotion des énergies renouvelables permettront de réduire les écarts d’accès à l’électricité au niveau national », a déclaré le président péruvien Martin Vizcarra lors de la cérémonie de clôture du quatrième Forum sur l’énergie à Lima.

« C’est l’un de nos objectifs en tant que gouvernement. Nous voulons rapprocher tous les services de base de la population et nous espérons que tous les Péruviens auront accès à l’eau et à l’électricité. Si nous voulons combler cet écart, nous devrions utiliser des énergies renouvelables », a-t-il ajouté.

M. Vizcarra a souligné que son pays dispose de zones favorables au développement de l’énergie éolienne et solaire, en rappelant l’installation, il y a quelques mois, sur l’île de Los Uros.

Il a en outre relevé que ce type d’énergie contribue de manière positive à la protection de l’environnement, qui est indispensable au Pérou et dans le monde, notant que la réduction des écarts et la protection de l’environnement amélioreraient la qualité de la vie et la compétitivité des différentes régions du pays.

Voir Aussi