RégionsChangements climatiques : la migration des baleines vers les eaux de surface s’explique par la…

Régions

chasse à la baleine copier
17 Mai

Changements climatiques : la migration des baleines vers les eaux de surface s’explique par la hausse de la température

Le Caire – Le chef de la direction des recherches à l’administration centrale des changements climatiques au ministère égyptien de l’environnement, Mme Lidiya  Alioua a indiqué que la migration des baleines à partir des eaux profondes vers les eaux de surface s’explique par la hausse de la température et les changements climatiques.

Et d’ajouter que la ville de Port Said est considérée parmi les régions qui ont été exposées à la corrosion et l’érosion, en raison de la montée des eaux dans d’autres régions du pays, un phénomène appelé ‘’sédimentation’’.

Mme Lidya qui s’exprimait mardi lors d’un stage de formation au profit de chercheurs, a insisté sur la nécessité pour chaque pays de mettre en place un programme de réduction des émissions, déplorant le non engagement des pays riches à fournir l’argent et les technologies nécessaires en vue de l’adaptation au changement climatique et la réduction des émissions de Carbone.

Voici le Bulletin de l’écologie du Monde Arabe de la journée du mercredi 17 mai 2017

Emirats Arabes Unis (EEAU) :

— L’instance de l’environnement à Abou Dhabi a organisé un atelier de travail pour discuter de la proposition de la liste exécutive des limites des émissions émanant de la production de l’énergie électrique dans l’émirat de Dubaï et ce, dans le cadre du programme ‘’amélioration de la qualité de l’air et la lutte contre l’impact du changement climatique’’.

L’élaboration de ce programme a été effectuée en coopération et en coordination avec les parties concernées aux plans local et national.

La mise en application de ce programme par ladite instance intervient en application de la Vision de l’EEAU 2021 et de la stratégie Abou Dhabi 2030, avec pour objectif spécifique de créer ‘’un environnement durable et une exploitation idoine des ressource pour une meilleur préservation du patrimoine naturel’’.

Qatar :

— Le ministère qatari de l’environnement a révélé que ses services au sein de l’administration de l’hygiène publique viennent d’offrir de nouveaux véhicules mieux protégés contre les rayons solaires en été, en faveur de ses employés chargés du nettoyage.

Et d’ajouter que ces véhicules qui entreront en service à partir de cette semaine et seront employés dans les boulevards commerciaux à l’échelle nationale, sont considérés comme les premiers du genre en matière de nettoyage en raison de leur légèreté et leur qualité supérieure, à même de permettre à chaque employé d’accomplir sa mission de façon meilleure et rapide.

Et de conclure que l’engagement en faveur du développement et de la modernisation de la logistique et des services en vue de tirer vers le haut le rendement des employés dans ce domaine, figure au cœur des priorités en faveur de la propreté, et de la protection de l’environnement contre les polluants.

Arabie Saoudite :

— La première rencontre des associations et parties bénévoles en matière d’environnement ayant clos ses travaux mardi à Djeddah, avec la participation de nombre de départements gouvernementaux et d’organisations internationales concernées, et plus de 130 associations environnementales, a été sanctionnée par l’adoption d’une charte de partenariat visant à unifier les efforts entre les différents intervenants.

Selon l’instance générale de la météorologie et de la protection de l’environnement, cette charte constitue le cadre général de l’organisation du travail des associations nationale et des acteurs de la société civile oeuvrant dans le domaine de l’environnement de manière bénévole, à même de promouvoir l’appui aux associations bénévoles oeuvrant dans ce domaine, et l’édification de partenariats adéquats avec le secteur privé.

Bahreïn :

— Le président exécutif du Conseil Supérieur de l’environnement au Bahreïn, Mohamed Moubarak Bendinah a examiné avec une délégation d’un groupe italien spécialisé dans le recyclage des déchets, les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans ce domaine.

A cette occasion, le responsable bahreïni a souligné l’importance de tirer profit des échanges de visites et d’expertises dans le domaine environnemental.

Par la même occasion, l’administration du redressement et du contrôle environnementaux a tenu une réunion de travail avec nombre de spécialistes et de techniciens de l’administration, et des membres de la délégation italienne, occasion pour les deux parties de passer en revue les différents projets menés par le Conseil Supérieur de l’environnement dans ce domaine, ainsi que les différents services qu’assure le groupe italien en matière de recyclage des déchets.

Jordanie :

— Le secrétariat général du parlement jordanien a révélé que l’utilisation par son pays de l’énergie solaire va lui permettre d’économiser quelque 350 mile dinars annuellement (1 dinar est l’équivalent de 1,41 dollars US) de son budget.

— Le ministre jordanien de l’environnement, Yassine Al Khayat a souligné l’importance de la promotion des réserves naturelles et des projets du tourisme écologique en Jordanie, en vue de parvenir à la consécration d’une véritable culture écologique et permettre au pays de s’ériger au rang des pays développés.

S’exprimant dans le cadre d’une tournée organisée récemment par son département en faveur des médias, dans les régions sud pour découvrir nombre de projets développés en partenariat avec l’Agence Allemande pour la Coopération Internationale, le ministre a ajouté que son pays dispose d’une diversité remarquable de sa faune et de sa flore, soulignant la nécessité de veiller à la préservation de cette diversité.

Voir Aussi