RégionsUkraine: Les phénomènes météorologiques inhabituels qu’a connu le pays reflètent le changement…

Régions

changement climatique-pole sud-M
09 Juil

Ukraine: Les phénomènes météorologiques inhabituels qu’a connu le pays reflètent le changement climatique dans la région Europe de l’Est

Varsovie –  Le ministère ukrainien de l’Environnement et des ressources naturelles a indiqué que les phénomènes météorologiques inhabituels que le pays a connu ces dernières années reflètent le changement climatique dans la région Europe de l’Est.

Le changement climatique a amplifié un grand nombre de phénomènes météorologiques extrêmes (vagues de chaleur, orages et pluies diluviennes), a ajouté le ministère dans un communiqué publié par les médias ukrainiens en fin de semaine dernière.

Des chutes de neige en été enregistrées dans les Carpates en été et des inondations dans les zones avoisinantes, outre la chute de la production agricole reflétant l’ampleur du changements climatique dans le pays, ajoute la même source.

Au cours des dernières années, le pays a enregistré des températures extrêmes ayant atteint parfois 40 degrés Celsius, un niveau que le pays n’ a pas enregistré depuis plus de 50 ans.

Voici par ailleurs le Bulletin de l’écologie de l’Europe orientale

Turquie

Le lac Meke, situé dans la province de Konya (Anatolie centrale), est presque au bord de l’extinction car il ne peut plus être alimenté par les eaux souterraines, les aquifères du bassin de Konya s’étant également asséchés, selon les experts turcs.

Le prélèvement excessif d’eau souterraine pour l’irrigation est la principale raison pour laquelle les lacs ont séché en Turquie, selon le Professeur Levent Kurnaz, directeur du Centre pour le changement climatique et les études politiques à l’université de Bogaziçi (Istanbul).

« Les besoins en eau des plantes ont augmenté pour changer le climat. Et il devient de plus en plus difficile de nourrir les plantes avec de l’eau de pluie. C’est pourquoi nous avons besoin de plus d’eau souterraine maintenant et l’utilisons beaucoup plus. Les niveaux des lacs sont également en baisse « , a déclaré Kurnaz.

« Nous devons passer à des produits agricoles résistants à une sécheresse grave. Nous ne devrions pas cultiver des produits, tels que la betterave à sucre, qui nécessitent beaucoup d’eau dans la région centrale de l’Anatolie où la vie devient de plus en plus difficile pour les agriculteurs », a-t-il déclaré.

Selon les données de la Direction Générale de la Météorologie du pays, avec une augmentation des températures, les précipitations ont diminué de 20% en Turquie depuis 2009.

Selon les estimations de Kurnaz, les zones de Turquie situées à l’ouest de la province orientale d’Erzurum ne verront plus de chutes de neige après 2070.

« Les degrés de température qui sont actuellement à 38-40 en été dans les régions du sud, augmenteront à 45-50 dans les années à venir », a-t-il dit, ajoutant que ceux qui investissent dans le tourisme de ski devraient prendre en compte la possibilité que le ski ne soit pas possible dans la même région 20 ans plus tard.

Voir Aussi