En vedetteUne importante délégation marocaine en visite de prospection à Stockholm

En vedette

délégation marocaine en visite de prospection à Stockholm - MAP ECO
14 Nov

Une importante délégation marocaine en visite de prospection à Stockholm

Stockholm – Une importante délégation marocaine a entamé, lundi à Stockholm, une visite de prospection de deux jours destinée à découvrir le savoir-faire suédois dans les domaines de l’énergie, des nouvelles technologies et des villes intelligentes, mais aussi de faire valoir les expériences marocaines en la matière.

La délégation, conduite par le ministre de l’Energie, des mines et du développement durable Aziz Rebbah, est composée de représentants de près d’une dizaine d’acteurs institutionnels et d’opérateurs publics et privés concernés par les questions de l’énergie, des technologies de l’information et du développement durable.

Lors de cette visite, qui a été marquée par la présence de l’ambassadeur de Sa Majesté le Roi en Suède Mme Amina Bouayach et de l’ambassadeur de Suède au Maroc Mme Erika Ferrer, ainsi que des staffs respectifs des deux représentations diplomatiques, les partenaires des deux pays ont passé en revue les différentes possibilités d’affaires et de coopération offertes de part et d’autre et les moyens de les renforcer davantage.

Organisée par l’ambassade de Suède au Maroc et le Business Sweden, cette visite a pour mission, selon ses initiateurs, « de promouvoir un échange d’informations et de connaissances entre les deux pays qui sera facilité par une plate-forme utile permettant la formation de partenariats solides ».

Il s’agit, ajoute-t-on, d’une opportunité de construire des partenariats pour conduire le développement de la ville intelligente et d’établir des canaux d’échange d’informations et de connaissances bénéfiques, ainsi qu’une coopération à long terme.

A ce propos, le ministre suédois de la Coordination de la politique et de l’énergie Ibrahim Baylan s’est dit heureux de rencontrer son homologue marocain, une semaine après leur entrevue à Paris, « pour examiner les moyens de promouvoir la coopération très importante avec le Maroc aussi bien sur le plan gouvernemental qu’au niveau du secteur énergétique ».

« Nous avons un défi commun et nous devons répondre aux besoins de nos citoyens, mais de manière à ne pas compromettre notre environnement ou polluer notre air ou nos eaux », a-t-il souligné dans une déclaration à la MAP.

« Je crois que la Suède et le Maroc pourraient avoir une bonne coopération dans ce domaine, car nous avons des expériences qui peuvent être mutuellement bénéfiques pour les deux pays », a-t-il dit, émettant l’espoir de voir cette visite marquer le début d’une coopération fructueuse dans le secteur de l’énergie en particulier.

Dans une déclaration similaire, M. Rebbah s’est félicité de la tenue de cette visite qui a permis aux professionnels marocains de faire valoir les potentialités que recèle le Royaume, à la faveur des grands projets à l’œuvre, dans le domaines des énergies renouvelables, de la transition verte et de l’efficience énergétique.

« La Suède, qui possède des technologies et des solutions significatives, se trouve dans de nombreux cas à la pointe du progrès dans les domaines de l’énergie, des TIC et des villes intelligentes », a-t-il indiqué.

Pour sa part, le Maroc est résolument engagé à promouvoir les énergies renouvelables grâce à une approche holistique, qui ambitionne de faire du Royaume un des principaux producteurs d’énergie renouvelable dans le monde, comme en témoigne le mégaprojet Noor, un des plus grands sites de production solaire au monde, a-t-il relevé.

M. Rebbah a souligné l’importance de multiplier ce genre de rencontres de part et d’autre pour baliser le chemin à la création d’un cluster de business suédois au Maroc, « un rêve que j’espère voir se concrétiser lors d’une visite que compte effectuer M. Baylan au Maroc, la première du genre dans un pays africain ».

La visite de la délégation marocaine à Stockholm s’est articulée autour de trois sessions thématiques portant sur la « gestion de l’énergie dans la ville intelligente de Hammerby Sjöstad », « la production de l’énergie propre : challenges et solutions » et « la gestion des déchets et leur valorisation énergétique ».

Les participants ont ainsi suivi une série d’exposés et de projections sur les secteurs précités et ont pris note de visu de l’avancement de certains projets, avant d’effectuer des visites de terrain dans nombre d’installations et d’entreprises publiques et privées, dont le projet de Hammer Sjöstad, un quartier de Stockholm considéré parmi les plus avancés dans le domaine des smart-cities en termes de gestion des déchets et d’efficience énergétique.

Ils se sont également rendus à l’Institut royal de technologie (KTH), la plus grande école d’ingénieurs en Scandinavie, liée actuellement par un partenariat impliquant la société Cleanenergy et l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN), à l’unité de biogaz Henriksdal, spécialisée dans la transformation des eaux usées en biogaz, ainsi qu’à Stockholm Royal Seaport, la plus grande zone de développement urbain en Suède avec au moins 12 mille nouvelles maisons et 35 mille lieux de travail.

Cette visite se veut un prolongement du dialogue initié lors de la COP 22 à Marrakech et vise à élargir et approfondir les relations et les collaborations déjà engagées entre les partenaires marocains et suédois dans le but d’encourager davantage l’éclosion de partenariats fructueux de part et d’autre.

ES.

Voir Aussi