En vedetteTaounate : 21 unités de trituration d’olives interdites d’exercer pour non-respect des normes

En vedette

Olives, huile d’olive, collecte d’olives, Oléiculture, filière oléicole. Tunisie (05/09/17)
24 Oct

Taounate : 21 unités de trituration d’olives interdites d’exercer pour non-respect des normes

Taounate – Un total de 21 unités de trituration d’olives ont été interdites d’exercer leurs activités depuis 2013, pour non-respect des normes environnementales en vigueur.

Les unités de trituration d’olives au niveau de la province s’élève à 82, dont 26 unités ont été autorisées à exercer leurs activités avant la promulgation des lois sur le respect de l’environnement, a indiqué Zahra El Bouzidi, chef du service d’urbanisme et d’environnement à la province de Taounate, lors d’une rencontre sur les mesures prises pour lutter contre les effets négatifs de la margine sur l’environnement.

Mme El Bouzidi a fait savoir que le comité technique chargé de contrôle a effectué 34 visites aux unités de trituration durant les deux dernières années, en présence de toutes les parties concernées.

Lors de cette rencontre, les participants ont insisté sur la nécessité d’accélérer la réalisation de l »’unité modèle » de traitement de la margine à Sidi Yahya Bni Zaroual, au niveau du cercle de Ghafsai, qui devra coûter une enveloppe de quatre millions de DH, financée par l’Agence hydraulique du Bassin de Sebou.

Ils ont aussi appelé à créer d’autres unités dans toute la province, soutenir l’association provinciale des propriétaires des unités de trituration, créer des groupements dans chaque cercle pour la mise en place d’unités communes de traitement de la margine et fournir l’assiette foncière pour monter ces projets.

Les intervenants à cette rencontre ont aussi appelé à la mise à niveau de certaines unités avant la campagne agricole 2018-2019, la création d’unités de valorisation des grignons d’olive et l’organisation de sessions de formation au profit des propriétaires des unités de trituration sur la réglementation environnementale en vigueur, ainsi que l’interdiction de la création d’unités de trituration d’olives près des ruisseaux, des barrages et des zones sensibles .

Le gouverneur de la province de Taounate, Hassan Belhadfa, a, de son côté, mis l’accent sur les efforts déployés par le comité mixte de contrôle avant le début de chaque saison agricole, à travers notamment les visites de terrain qu’il effectue aux unités de trituration pour s’assurer du respect des dispositions des cahiers des charges relatives aux études environnementales.

Soulignant l’importance des mesures prises à l’encontre des unités de trituration en cas de contravention, M. Belhadfa a appelé à faire preuve de tolérance zéro en cas de fuite de margines dans les ruisseaux et les cours d’eau.

L’olivier constitue l’une des principales espèces fruitières cultivée au Maroc. La production au titre de la campagne agricole 2017-2018 est réalisée sur une superficie totale de plus de 1 million d’hectares et une superficie productive de 879.000 ha, selon le ministère de l’agriculture, qui indique que la production prévisionnelle d’olives atteindrait 1,56 million de tonnes lors de cette campagne agricole, ce qui représente un ‘’record jamais atteint auparavant’’.

Voir Aussi